Des idées pour réduire les déchets produits dans la préparation des événements vélo ?

Que l’on soit organisateur de manifestations ou participant à des randonnées, promenades, sorties entre amis, nous pouvons agir, chacun à son niveau en se donnant les moyens d’agir sur le terrain même de notre loisir. Après les gestes quotidiens entrepris dans la vie de tous les jours, voici quelques actions à mener pendant la préparation ou pendant la réalisation de notre discipline favorite à savoir le vélo.

Lorsque nous participons à des randonnées ou à des salons ou lorsque nous organisons une manifestation, il convient d’adopter certains réflexes qui contribuent à une baisse significative des déchets. Par exemple, vous pouvez apporter votre propre gobelet sur un ravitaillement et si vous êtes l’organisateur de demander à ce que les inscrits en apporte un. Trop de gobelets jetables qui ne servent qu’une seule fois sont encore utilisés de nos jours. De même, il est préférable de se servir de vaisselle lavable, réutilisable à souhait et que l’on ne jette pas une fois sali. D’après les premières informations qui ont été transmises par le gouvernement et par les politiques en général, le « jetable » sera interdit dès 2020 ! Alors prenons les bons réflexes dès maintenant sans attendre !

Lors de l’installation d’un stand, de la préparation d’un balisage, la prévision d’un ravitaillement, etc., il est essentiel de privilégier l’utilisation de produits, de meubles, de structures réutilisables et/ou recyclables. Aménager un site en utilisant des matériaux de récupération ou réutilisables est très tendance et plait souvent beaucoup plus au public et sont souvent bien moins chères que des structures qui sont commandées juste pour l’occasion chez un professionnel : l’éco-conception de stands lors d’un salon par exemple ou sur des lieux d’accueil est primordiale. Lors de la préparation de toute la logistique, il faut intégrer des critères environnementaux et sociaux pour les achats de fournitures et de services, de la nourriture (éviter les emballages individuels et préférer les gros volumes ou encore le vrac. Le tri sélectif des déchets n’est toujours pas chose courante sur les manifestations, ce tri étant pourtant la première étape d’une démarche éco-citoyenne.

La gestion des déchets avant, pendant et après un événement doit faire partie de l’organisation générale : cette planification débouchera sur une réduction annuelle des déchets selon le ratio déchets/nombre de participants. Il est également important de solliciter les spécialistes de la gestion locale de gestion des déchets (Veolia, Calitom et bien d’autres) pour prendre leurs conseils, bénéficier de leurs aides pour réduire les déchets et former des bénévoles.

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.