Écoles françaises de vélo : C’est aussi la rentrée !

Après les vacances consacrées aux manifestations nationales (Semaine des jeunes, Trait d’union, Accueil jeunes à la Semaine fédérale de Loudéac), l’heure de la rentrée a sonné pour nos Écoles françaises de vélo (EFV).

Elles sont plus de 300 « EFV Team », prêtes à accueillir les jeunes de 6 à 17 ans. Certaines accueillent les 3-6 ans dans le cadre d’une École française de vélo « Mini ». Leur nombre grandit année après année.

L’accueil des jeunes est bien une réalité à la Fédération française de cyclotourisme, sans oublier l’implication de nos éducateurs dans le cadre de l’opération ministérielle du « Savoir rouler à vélo ».  

Qu’apprend-on dans nos Écoles françaises de vélo ?

  • Maîtriser son vélo sur la base de jeux dans un lieu sécurisé ;
  • Se repérer dans un espace par la connaissance de la cartographie : lire une carte, tracer un parcours, évaluer sa longueur, etc. ;
  • Réparer soi-même son vélo, par des ateliers de mécanique : connaître son vélo, détecter des pannes, savoir faire des réparations de base ;
  • Adopter les bons comportements et les bons réflexes à vélo…

L’École française de vélo est le lieu de l’éducation au vélo dans un cadre accueillant adapté aux différentes tranches d’âge; elle est fondée sur un projet éducatif mis en œuvre  par des éducateurs fédéraux formés.

Trait d’union 2022, un jeune témoigne


Timothé a participé au Trait d’union (TU) organisé lors de la Semaine fédérale de Loudéac (22) ; il nous a adressé ce message qui en dit long sur l’ambiance et l’intérêt de nos organisations…

« Merci pour cette semaine d’itinérance  en vélo que vous nous avez proposée au mois d’août.  Voici mon retour d’expérience : le séjour Trait d’union a été très divertissant et très bien organisé, on ressent les multiples éditions antérieures de l’événement qui permettent une organisation logistique bien rodée.

En effet, la logistique est très bien organisée ainsi que  la possibilité de récupérer les traces qui maximisent la sécurité. Pour la prochaine édition, une thématique plus touristique pourrait venir compléter les parcours : découverte architecturale et culturelle, valeur de cyclotourisme.

Du côté des repas, nous avons été gâtés toute la semaine et avons eu le plaisir de manger varié et de qualité tous les jours grâce aux repas améliorés le midi (bien mieux qu’un simple sandwich)  ainsi qu’aux différents traiteurs qui tous les soirs nous ont régalés.

À noter qu’une journée de « repos » ou alors avec un nombre de kilomètres moins important aurait pu être intégrée pour reposer les jambes qui, à la fin du séjour, étaient bien entamées. Je peux rajouter aussi que d’un point de vue des rencontres, le séjour a permis de lier plusieurs régions de France  et, par ce biais,  de rencontrer des personnes différentes, sous la thématique du vélo. Une expérience que je renouvellerais avec plaisir. 

À un prochain TU… »

Texte : Georges Golse – Photos : Georges Golse, commission Jeunes
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.