Écoles françaises de vélo, de véritables lieux d’aventures !

Les Écoles françaises de vélo sont de véritables lieux d’aventures grandeur nature, au sein de clubs animés par des éducateurs fédéraux.

Chaque année, les Écoles françaises de vélo (EFV) de la Fédération française de cyclotourisme se rassemblent sur un site pour vivre une semaine d’aventures en VTT ou sur la route. 

Cette année, à Vesoul (Haute-Saône), les moniteurs fédéraux et encadrants de la région sud ont pris sur leur temps de vacances et de congés payés une semaine pour conduire les groupes d’enfants et d’ados (10-17 ans), soit 68 personnes qui ont rejoint les autres régions à la SNEJ (Semaine nationale et européenne des jeunes), du 9 au 17 juillet dernier.

Les EFV y étaient bien représentées  comme celles de La Farlède, d’Uchaux, de La Valette, de La Crau, de Seillons Source d’Argens, de Rocbaron, de La Londe Les Maures, de La Verdière, de Nans-les-Pins, de Saint Martin de Crau, de Velaux, des Adrets de l’Estérel

Paroles de jeunes


Macéo, 13 ans, y participait pour la première fois, il était assez rassuré par la présence de son référent du club et d’un autre jeune.

Aude, 15 ans : « ce n’est pas ma première participation. Plus que la pratique du VTT, le plus important pour moi, c’était de côtoyer les autres jeunes venus d’ailleurs. Super bien, cette vie en communauté, on échange facilement avec les autres ».

« J’ai participé au critérium national, en toute décontraction, et surprise, je me suis classée deuxième. »

Paroles de parents


Adeline et Cédric, « suivaient régulièrement l’aventure de leur fils, grâce aux contacts réguliers laissés sur le réseau social interne et au reportage journalier de la « trace du jour » et des photos, vraiment une liaison au top ! »

Jocelyne : « Ce rassemblement, c’est une suite logique de l’année écoulée dans l’École française de vélo et du travail de formation et d’encadrement des sorties pilotées par les responsables. Beaucoup d’échanges avec les anciens de la SNEJ ont poussé notre fille à s’y rendre. Quand on voit les encadrants investis bénévolement toute l’année, quand on partage avec eux à chaque sortie du club, Chapeau ! De plus, on sait que l’on peut leur confier nos enfants en toute sécurité. Après son séjour à Vesoul, notre fille a gagné en autonomie dans sa vie quotidienne. »

 

Paroles d’encadrants


Alain : « Prendre des congés pour cette mission, c’est un grand plaisir pour moi. C’est la cinquième fois que j’y participe. On voit les jeunes s’épanouir dans un cadre différent. C’est le seul séjour que nos jeunes du club font pour découvrir d’autres régions, dans un autre environnement et sans les parents.»

Stéphane : « J’ai fait ce séjour pour finaliser ma formation de moniteur fédéral, ce qui m’a permis d’encadrer des jeunes de mon club et d’autres clubs sur une semaine. J’ai aimé le partage, la convivialité entre les encadrants et les jeunes, la cohésion des encadrants quand l’organisation était un peu tendue, la découverte d’une région et de leurs habitants au travers de la pratique du VTT, l’échange entre les différents clubs des comités régionaux (jeunes et adultes) ».

Pierre : « La SNEJ est une belle découverte pour moi, il y en aura certainement d’autres. C’est une semaine très riche humainement entre tous les participants, les éducateurs comme les jeunes. Des liens forts se créent. La pratique du VTT a permis de découvrir les alentours de Vesoul ainsi que la gentillesse des habitants toujours bienveillants avec les cyclistes. Nous avons organisé des sorties quotidiennes le matin et une à la journée, au milieu du séjour, avec pique-nique dans un petit village. Les après-midis étaient consacrés à d’autres activités : piscine, plage, jeux de ballon, escalade, tyrolienne, beach volley, … Ce séjour a aussi permis à de nombreux jeunes de développer leur autonomie »

Philippe : « Directeur de séjour pour la région Sud, j’effectue ma seizième SNEJ. Loin d’être dans la routine, je retiens l’échange et la convivialité entre les éducateurs et les jeunes. Tous ont partagé un moment de vie et de loisirs. Prendre la responsabilité de ce groupe est un privilège mais aussi une responsabilité. La préparation de ce type d’évènement ne peut se faire sans l’aide des éducateurs. Une partie d’entre eux étaient moniteurs stagiaires afin de valider leur cursus de formation. Je dirais simplement, à l’année prochaine pour une nouvelle aventure. »

Les Écoles françaises de vélo  sont de véritables lieux d’aventures grandeur nature, au sein de clubs animés par des éducateurs fédéraux. En région Sud, 1 166 jeunes de moins de 25 ans évoluent dans 25 structures d’accueil et de formation. Retrouvez la liste des clubs sur : https://veloenfrance.fr/clubs 

 

Article réalisé avec le concours de : 

  • Macéo Malaval et ses parents, Adeline et Cédric, Amical vélo velauxien (Velaux, 13),
  • Aude Tempere et sa maman, Jocelyne, Amical vélo velauxien (Velaux, 13),
  • Alain Piron, éducateur fédéral, Amical vélo velauxien (Velaux, 13),
  • Stéphane Bilbault, éducateur fédéral, Vélo club Nans les Pins La Sainte Baume (83)
  • Pierre Palomares, éducateur fédéral, Vélo club Farledois (83)
  • Philippe Greffe, instructeur fédéral, délégué régional Formation, comité régional FFVélo région Sud
Texte : André Picca Finaud – Communication comité régional FFVélo région Sud – Provence-Alpes-Côtes d’Azur – Photo : Alain Piron
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.