Toutes vers Toulouse !

Ce week-end a eu lieu le plus grand rassemblement cyclo féminin à Toulouse à l’occasion de « Toutes à vélo – Toulouse 2021 » . Carmen était l’une d’entre elles pour vous faire vivre cette joyeuse « convergence » vers la ville rose.

Depuis quelques jours déjà, les villages aux portes de Toulouse, voient filer sur leurs petites routes de campagne des groupes de cyclotouristes, des femmes portant toutes le même maillot parsemé de violettes.

Mais qui sont-elles ? Où vont-elles ?


Les habitants de Saint-Antonin, dans le Tarn-et-Garonne ont vu un groupe mercredi dernier, traversant la ville pour aller au moulin de Roumégous, point de chute pour la nuit. Le temps de prendre la pause photo ici et là et les gens, curieux, s’arrêtent, demandent, s’informent et disent bravo.

Le groupe de femmes du CoDep du Lot-et-Garonne ayant fait étape à Saint-Antonin n’est effectivement pas passé inaperçu. Elles en ont profité pour visiter le village classé parmi les plus beaux du Tarn-et-Garonne (BPF), avant de repartir le lendemain vers Lautrec, dans le Tarn, histoire de faire des détours avant d’arriver à Toulouse.

 

J-1, à Montech, les filles aux maillots de Toulouse font l’animation


Elles étaient nombreuses, très nombreuses, ce vendredi, venant de Moissac ou même d’Agen, le long du canal latéral à la Garonne, à passer par Montech. Dans ce joli village, petit port sur le canal, le club cyclo montéchois les attendait avec café, boissons, petits gâteaux et sourires bienveillants.

La Bretagne aime le vélo. Elles étaient très nombreuses du Morbihan – parmi elles notre présidente, Martine Cano – du Finistère et des Côtes d’Armor, souriantes et n’hésitant pas à pousser la chansonnette. Les Yvelines, bien représentées aussi, et des filles toujours aussi sympathiques.

À Montech, « la Pente d’eau », cet ascenseur à péniches, réhabilité a été l’attraction de toutes ces cyclotouristes. Celles qui ont pique-niqué là, ont montré à quel point elles étaient organisées, voitures ou fourgons suiveurs, repas cuisinés où commandés à l’avance, avec à l’intendance, des messieurs aux petits soins.

Violettes jusque dans les moindres détails !


Les filles ne manquent pas d’imagination lorsqu’il s’agit d’apporter une touche féminine à la tenue. Dans les Yvelines, une couturière leur a confectionné une violette que chacune arbore sur le casque. Les filles des Côtes-d’Armor étaient violettes jusqu’au bout des ongles !

 

À lire également

Toutes à vélo : Voilà les femmes !
Toutes à vélo : une belle fête du vélo au féminin !

Texte et photos : Carmen Burgos
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.