Technique : Panne de compteur…

Et voilà qu’en pleine randonnée, le compteur tombe en panne ! Le trou noir… Plus de distance, plus de vitesse, plus de moyenne ! L’horreur. Cet article devrait vous aider à y remédier. 

Pouvoir compter sur son compteur
Le compteur, ce petit objet familier et devenu quasi indispensable, nous laisse bien démunis lorsqu’il nous abandonne sans crier gare. Il est vrai que ce petit écran vide provoque comme un manque, auquel il est parfois difficile de d’habituer !

Les pannes du compteur
En réalité, les pannes de nos compteurs sont assez simples à diagnostiquer et, plutôt que de le jeter aux orties, mieux vaut tenter d’en comprendre les causes.

Pour résumer de façon simple, on peut dire qu’un compteur comporte les éléments suivant :

Une horloge ou mesure du temps. (Fonction horaire)

Un odomètre ou mesure de la distance. (Fonction métrique)

Elle est donnée par un aimant situé sur un rayon qui au passage devant un capteur placé sur la fourche, envoie une impulsion à chaque tour de roue. Autant de tour de roue, autant de distance parcourue selon la circonférence de la roue.

Les fonctions horaires et métriques ci-dessus, servent à calculer la vitesse et la moyenne. Ce calcul est le rôle du processeur situé dans les entrailles du compteur. L’écran affiche les valeurs et le tout fonctionne grâce à source de courant, pile ou alternateur. On peut y ajouter la connectique qui sont les câbles électriques utilisés pour relier les divers éléments.

Pathologie/diagnostic/traitement

Voici quelques exemples de pannes possibles, avec leur manifestation et leur solution.

L’écran du compteur s’éteint, aucune fonction n’est affichée ou elles s’affichent par intermittence. Certains caractères sont déformés ou incomplets.

  • Panne d’alimentation du compteur. Changer la pile ou vérifier l’état de la connexion à la source de courant. Vérifier l’état de la connexion compteur/support.

L’écran du compteur affiche correctement les données, mais celles-ci sont figées, l’écran peut passer en mode veille ou n’afficher que l’heure.

  • Perte de la fonction métrique

Compteur sans fil : Vérifier l’état de la pile du capteur – certains possèdent une lampe test. Vérifier la position du capteur et de l’aimant.

L’aimant doit passer au plus près du capteur

L’aimant doit passer au plus près du capteur

 

Compteur filaire : Vérifier l’état du fil, notamment au niveau du capteur et du support du compteur. Vérifier la position du capteur et de l’aimant.

Les points sensibles des compteurs avec fil.

Les points sensibles des compteurs avec fil.

Les points sensibles des compteurs avec fil.

Les points sensibles des compteurs avec fil.

  Les données affichées sont fantaisistes et sans rapport avec la réalité de la distance ou vitesse.

  • Mauvaises programmations. Vérifier la valeur de la circonférence de la roue ainsi que celle de l’unité de distance (miles ou kilomètres). Cette erreur survient parfois après un changement de pile.

Unité

Photo : Circonférence roue

Fonctionnement irrégulier et/ou intermittent.

  • Faux contact sur les transmissions filaires. Fil cassé ou abimé. Vérifier l’état des connexions, notamment si le courant provient d’un alternateur. Le défaut sur un fil peut être détecté en faisant tourner la roue et en « triturant » la liaison filaire. Si le compteur repart par moment, le fil est défectueux.

 

Bonne fixation du fil le long de la fourche.

Bonne fixation du fil le long de la fourche.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour prévenir les pannes :

-Privilégier les compteurs comportant une indication d’usure des piles et les changer avant extinction. Privilégier également les émetteurs de fourche ayant un voyant attestant du bon état de la pile. (Le voyant s’allume à chaque passage de l’aimant devant le capteur)

-Veiller au bon positionnement de l’aimant de rayon par rapport au capteur de fourche et à chaque manipulation de la roue, après une crevaison par exemple.

-La connectique doit être fixée de manière sure le long des éléments du cadre.

-Dans le cas d’un compteur sans fil, placer l’émetteur vers l’avant de la fourche. En cas de contact accidentel avec les rayons, il ne risque pas d’être arraché.

-Bien programmer la valeur de la circonférence de la roue. C’est sans doute ici la plus grande source d’erreur d’un compteur par rapport à un autre.

Surtout ne pas oublier : Un compteur est un objet facile à détacher du vélo et donc facile à voler mais tout aussi facile à mettre à l’abri dans sa poche lors d’un arrêt « à risque ».

Texte et photos : Bernard Lescudé

Retrouvez l’intégralité de cet article dans la revue Cyclotourisme : https://cyclotourisme-mag.com/abonnement/

 

 

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.

2 commentaires

  • Meyer says:

    Bjr,
    Merci bcp pour toutes ces informations. Cela va faire tout juste une semaine que j’ai acheté en occasion un vélo électrique et j’ai déjà un problème. Le kilométrage ne s’inscrit plus sur le boîtier. Tout reste figé. Mais le vélo fonctionne très bien…est-ce un problème avec l’aimant?
    Merci pour votre réponse…je suis tellement déçu…

    • NOURRY says:

      J’ai moi-même remarqué , que les compteurs kilométriques ne fonctionnent pas sur un vélo électrique , celui-ci génère par l’intermédiaire de la batterie , un rayonnement électromagnétique qui influe sur le capteur (non filaire) du compteur , et qui en bloque le fonctionnement . Je me demande pourquoi , les vendeurs de ces petits appareils ne le précisent pas !..?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.