Un tour de France en Mayenne, un BRM 1000 raconté par son organisateur

François Mouezy est l’heureux organisateur d’un tour de France un peu particulier. En effet, le sien se déroule exclusivement en Mayenne. Il revient pour nous sur la genèse et les coulisses de ce BRM 1000

La genèse du BRM


J’étais déjà l’organisateur du BRM 1000 « Sur la route des vignobles », puis en mars 2021 me vient l’idée de créer pour la première fois un BRM 1000 dans le département de la Mayenne. Je me documente, je trace un parcours en fonction de mes envies.

En avril 2021, je pars faire la reconnaissance de ce parcours, magnifique, la machine est lancée. Il me faudra, telle une chasse aux trésors, photographier les onze châteaux choisis comme contrôle.

En novembre 2021, les premières inscriptions arrivent rapidement. À ma plus grande surprise à la fin de l’année 2021 nous sommes déjà à 35 inscriptions, la machine est lancée.

En février 2022, ce BRM 1000 reçoit un écho extraordinaire sur les réseaux sociaux. Soixante inscriptions avec des personnes originaires de toute la France et même quelques Belges. 

En mai 2022, la limite que je m’étais fixée de 99 partants est atteinte. Incroyable, la première liste d’attente est mise en place en cas de désistements, elle fera des heureux car les 31 désistements seront tous remplacés.

En juin 2022, le groupe de discussion de ce BRM 1000 montre l’envie, l’impatience, l’inquiétude même des participants. J’en suis ravi. Je sens beaucoup d’appréhension et en même temps d’excitation des partants.

Le Jour J


Le 14 juillet 2022, 13 h : des désistements de dernière minute, nous serons donc 90 valeureux partants, sous une chaleur de plomb. Les premiers participants arrivent, ça discute beaucoup, ça tente de se rassurer beaucoup. 

Une ambiance magnifique, une solidarité exemplaire, exactement ce que je recherchais en créant cette manifestation. Chacun appose sur son vélo la plaque de cadre créé pour l’événement et reçoit le carnet de route, toujours important dans ce genre de manifestation.

14 juillet 2022, 15 h : la pression monte, l’ambiance, malgré la chaleur, est magnifique. Je demande à tous, de monter dans la tribune pour la photo de famille mais également pour un petit briefing, important pour moi, important pour eux…

14 juillet 2022, 16 h : les participants quittent le lieu de départ par petits groupes. Direction le sud, direction les vignes, direction la canicule…. Nous leurs souhaitons bonne route, bonne chance et de prendre du plaisir. 

Sur la route du BRM


15 juillet 2022, au petit matin : des abandons sont à signaler, la Covid est passée par là, la canicule aussi.

16 juillet 2022, 14 h 20 : Lucas arrive le premier 46 h 20 après être parti, un grand sourire, fier d’être arrivé au bout de l’objectif fixé. Nous lui remettons la médaille créé pour l’occasion, les arrivées se succèdent petit à petit, les bénévoles sont tous là pour les accueillir fièrement.

17 juillet 2022 : les valeureux cyclos arriveront toute la journée, certains très fatigués d’autres juste heureux d’être de retour.

17 juillet 2022, 21 h : délai limite fixé par l’organisation, le groupe allure Audax arrive avec un grand sourire, très fiers d’être arrivés au bout de l’effort.

Tout le monde est ravi de sa performance personnelle, mon combat est gagné par leur réussite. 

Côté chiffres

  • 129 inscrits. 
  • 90 partants. 
  • 22 abandons ou HD ou raccourci de parcours. 
  • 68 homologués.
  • 6 femmes (toutes homologuées. Il n’y a pas de premier ni même de dernier juste des courageux et courageuses).

 La première édition se referme gentiment, je pense déjà à la deuxième peut être l’année prochaine, sûrement même…

« Mille et sime 2023 » est déjà en gestation dans ma tête.

 

À lire aussi : https://cyclotourisme-mag.com/2022/06/15/brm-300-un-tour-de-france-en-mayenne/

Texte : François Mouezy – Photos : Nelly Uyttersprot
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.