Le slowUp Alsace 2022 : 32 000 cyclistes, 32 000 sourires

Ce dimanche 5 juin, c’était 8e édition du slowUp Alsace. Une édition que les orages de la nuit ont eu la bonne idée d’épargner. Résultat : 32 000 participants. Du vélo, de la marche, du roller, de la bonne humeur, une ambiance festive. En prime, les paysages et les villages de la Route des Vins et la Véloroute du Vignoble*.

Profitant d’un week-end en Alsace, la curiosité et l’envie m’ont poussé à prendre part au slowUp Alsace dans la région de Sélestat, au pied du château du Haut-Koenigsbourg… Cette journée pour la promotion des vins d’Alsace, l’œnotourisme et le cyclotourisme en Alsace m’est apparue comme une journée particulièrement festive sur un parcours fermé à toute circulation motorisée.

Un flot ininterrompu


De 10 h à 18 h passé, c’est un flot interrompu de vélos, de rollers mais aussi de piétons qui s’est déversé sur les 38 km du parcours (avec des boucles de 7, 8, 11, 16 et 19 km) entre Dambach-la-Ville et Bergheim en passant par Sélestat et Châtenois.
 
En tout, onze communes sont traversées et douze places festives maintiennent la forme des participants. Ni hypoglycémie, ni déshydratation n’ont été à déplorer ! Et une folle ambiance, avec de la musique et des jeux pour les enfants, infatigables malgré les kilomètres et les montées. Si le paysage est reposant avec les vignes à perte de vue d’où émergent les clochers et les maisons des villages, le vignoble se plaît sur les coteaux sur lesquels il faut se hisser. Mais après, les descentes sont bien appréciées par tous. Zoé et Martin – 4 et 6 ans – confirment.
 
C’est un bonheur de voir ces enfants d’à peine 4 ans avaler les kilomètres. « J’ai fait 11 km » m’annonce une petite fille de 4 ans qui finissait son parcours en sprintant « pour battre papa ». À peine ont-ils la notion de nombre que les enfants comptabilisent les kilomètres comme des cyclotouristes chevronnés.
 

Un « public » très varié


On voit les familles habituées à la pratique du vélo, des vélos bien équipés pour le transport des plus jeunes ou pour accrocher la roue avant d’un petit vélo, et des enfants qui maîtrisent leur monture, sous l’œil parfois inquiet des parents à l’abord des descentes.
 
Les ados, jeunes et moins jeunes, sont de la fête sur leur VTT ; certains tractent même une remorque pour la sono itinérante qui crache des décibels. Les moins jeunes des adultes choisissent le VAE, même si le « vélo musculaire » est bien représenté. J’ai vu tout type de machine : tandems, vélos de « course », vélo couchés, vélos cargos, vélos carénés…  

Le dress code recommande une tenue blanche pour honorer le vin…blanc de la région ; recommandation assez peu suivie ; les tenues sportives variées sont de mise avec même quelques déguisements.

L’unanimité se fait alors sur la bonne humeur qui se lit sur tous les visages. Faire du vélo avec le sourire…Combien, parmi les moins habitués, seront convaincus du bonheur que procurent le vélo et le cyclotourisme ? C’est en semant des graines que l’on récolte.

 

Des remerciements


Une telle journée aux rouages bien huilés – c’était la 8e édition – nécessite pas moins de 1 000 bénévoles aux divers postes pour assurer la sécurité avec la gendarmerie, la Croix Rouge, le personnel des communes et du département.
 
Il faut également remercier Alsace Destination Tourisme qui a eu l’initiative du slowUp, l’association « slowUp Alsace de la Route des Vins » qui l’organise aujourd’hui, ainsi que les communes, communautés de communes, offices de tourisme, associations locales, la Collectivité européenne d’Alsace, la région Grand Est et les nombreux partenaires privés.

 

* La Véloroute du vignoble d’Alsace est une piste cyclable, la plupart du temps en site propre, de près de 140 km qui longe les contreforts des Vosges entre Marlenheim et Thann.

Texte et photos : Georges Golse
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.