Sous le charme du Sud Touraine entre Charnizay et Creuse

La Touraine est un formidable terrain pour le cyclotouriste. Notre reporter vous livre la suite de ce périple en Sud Touraine entre vallées et villages de charmes. Pour ce second volet cap sur Charnizay et Creuse. 

Dans  le premier volet de ce périple en Sud Touraine, notre rédacteur avait exploré Loches et ses environs. Changement de décor pour cette deuxième partie, nous déménageons plus au sud, à Charnizay précisément. Quelques petites côtes sur le parcours pour passer d’une vallée à l’autre…

Itinéraire 3

Circuit des 3 rivières


Premier arrêt à l’église Saint-Pierre au Petit-Pressigny dans un cadre champêtre sur les bords de l’Aigronne. Ce charmant petit village a vu naître Axel Kahn scientifique, médecin généticien, essayiste. Un square porte son nom. Pour passer de la vallée de l’Aigronne à celle de la Claise, il va falloir appuyer un peu plus fort sur les pédales… mais rien de bien méchant ; en chemin nous franchissons la Muanne, la troisième rivière du circuit. Une belle descente et un beau panorama s’offrent à nous en plongeant sur Chaumussay. N’allez pas trop vite, dans le dernier virage vous rateriez, le site de la fontaine Saint-Marc et son eau aux vertus curatives. L’église romane Saint-Médard des XIe et XIIe siècles est remarquable avec son toit à forte pente, son portail en plein cintre encadré de deux petites portes voutées.
 
C’est à Chaumussay que nous empruntons la Voie verte du Sud Touraine. D’un accès facile – les barrières permettent d’entrer et sortir aisément, suffisamment large, elle pèche un peu par son revêtement en fin gravier concassé qui nécessite d’être vigilant. Elle nous conduira jusqu’au Grand Pressigny où nous attendent de belles surprises.
 
Un panneau « Château-Musée » nous invite. En levant les yeux on ne peut manquer le donjon qui interdisait l’accès du château devenu une résidence noble à la Renaissance. Le musée occupe ce site privilégié dans une extension moderne. Quelle surprise en apprenant que ce musée est consacré à la Préhistoire. Parfaitement pédagogique, il est idéal pour les familles. Pourquoi un tel musée en cette région ? Tout simplement parce qu’au troisième millénaire avant notre ère, elle abritait l’un des plus grands sites de taille de silex d’Europe occidentale, dont les productions s’exportaient à plus de 900 km, au-delà des frontières actuelles de la France.

Reprise de la Voie verte en direction d’Abilly, puis Descartes, ville natale du philosophe. Elle prit son nom après s’être appelée successivement Haya, La Haye-en-Touraine, puis La Haye-Descartes. Un musée lui est consacré.

Retour via la Voie verte puis la vallée de l’Aigronne entre le Grand et le Petit Pressigny.

Peu de kilomètres  (69) mais tant de « choses » à voir !

Informations supplémentaires sur les liens suivants :
https://cdt37.media.tourinsoft.eu/upload/Circuit-des-3-rivieres.pdf
https://cdt37.media.tourinsoft.eu/upload/depliant-voieverte-2021–003–2.pdf

 

Itinéraire 4

Entre Aigronne et Creuse

Petit parcours pour rejoindre Yzeures-sur-Creuse en empruntant les boucles 8 et 11… mais toujours la nature, la forêt, de petites bosses pour agrémenter le paysage, de charmants villages et des découvertes surprenantes.

Peu après avoir quitté Charnizay au prix d’une petite côte, nous traversons la forêt de Tours-Preuilly qui compte de nombreux plans d’eau et mares. Un petit crochet par Bossay-sur-Claise et son église Saint-Martin du XIIe siècle et nous rejoignons Preuilly-sur-Claise. L’église abbatiale Saint-Pierre à la riche architecture du XIIe siècle serait, dit-on, la plus belle église romane de Touraine. Son clocher – reconstruit en 1873 – recouvert de tuiles vernissées est surprenant pour la région !

Dans son environnement de forêt et de prairies apparaît le château de Boussay. Tout d’abord les bâtiments de la ferme, puis l’une des façades du château entourée de douves en eau. Depuis 1 000 ans, il appartient à la même famille. Le parc autour de la bâtisse se visite librement, un parking à vélo fort bien aménagé à l’extérieur permet de laisser sa monture en toute sécurité ! Un bon point !  

À travers des paysages vallonnés, la route se poursuit vers notre terminus, Yzeures-sur-Creuse. Cette petite commune abrite deux musées consacrés, l’un à la cantatrice Mado Robin, l’autre aux vestiges gallo-romains retrouvés sur son territoire. Un attachement à richesse de son passé particulièrement remarquable. Le musée Mado Robin est riche de souvenirs de la cantatrice soprano française surnommée « la voix la plus haute du monde », car elle pouvait atteindre le double contre-ut. Elle était née le 29 décembre 1918 dans la commune. 

Le petit musée Minerve – gratuit – réunit les résultats de fouilles réalisées dans les soubassements de l’église, 80 blocs de pierre sculptés au début de notre ère, vestiges d’un temple.

Ainsi s’achève notre balade qui aurait pu s’appeler « De l’Indre à la Creuse ».

Informations supplémentaires sur les liens suivants :

https://cdt37.media.tourinsoft.eu/upload/Circuit-de-la-Baronnie.pdf
https://cdt37.media.tourinsoft.eu/upload/Claise-et-Creuse-2.pdf

Texte et photos : Georges Golse  
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.