Le feeling suffirait-il à indiquer une souffrance cardiovasculaire ?

Le cœur est le moteur de notre organisme, il faut être à l’écoute des moindres sursauts. Daniel Jacob, instructeur fédéral, nous livre ses préconisations.

Parfois un cycliste averti peut détecter quelques anomalies (fatigue inhabituelle, difficulté à récupérer après une côte…) mais, faute de critères objectifs, il a tendance à passer outre. Le cardiofréquencemètre permet de confirmer ces simples sensations et de voir le problème « les yeux dans les yeux », objectivement.

Il permet également d’améliorer la connaissance que nous avons de notre propre fonctionnement. De nuancer nos impressions et d’éviter quelques erreurs d’allure.

Prenons deux exemples : la sortie club en groupe ou la réussite de l’ascension d’un col mythique. 

  • Pour la sortie club, le respect d’une fréquence cardiaque (FC) plafond permettra d’aller jusqu’au bout du circuit sans difficulté ou de terminer en se permettant quelques excentricités dans les dernières bosses. 

  • Pour le col, le contrôle de la FC lors des premiers kilomètres nous incitera à « débrancher » notre régulateur de vitesse et ainsi à garder du carburant pour le dernier quart d’heure. À condition toutefois de connaître le mode d’emploi. C’est-à-dire savoir, par exemple, que pour tenir tel niveau de puissance plus d’une demi-heure, il me faut maintenir ma FC en dessous de 140. 

Se connaître soi-même permet de réguler, de contrôler son effort et ainsi éviter de se mettre dans le rouge. Notre intégrité cardiovasculaire le mérite bien ! 

Conclusion


À la lumière de ces quelques remises en question, libre à chacun de modifier ou non sa pratique sportive ou son hygiène de vie.

Ce qui importe, pour tout sportif curieux et soucieux de sa santé, c’est de se tenir informé de ce que les chercheurs découvrent d’année en année. Évitons de nous précipiter sur toutes ces infos qui circulent sur les réseaux sociaux ou revues de vulgarisation. 

À lire aussi


« La récupération : après l’effort, le réconfort » : https://cyclotourisme-mag.com/2021/07/06/la-recuperation-apres-leffort-le-reconfort/

Retrouvez tous les mois des articles Santé dans la revue Cyclotourisme, la revue officielle de la Fédération française de cyclotourisme.

Cet article est à retrouver dans la revue Cyclotourisme du mois de janvier 2022

 
Texte : Daniel Jacob, instructeur fédéral, remanié par Jean-Pierre Giorgi – Photo : Jean-Luc Armand
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.