Le vélo a changé ma vie !

Cette phrase est un cri du cœur poussé par Michèle licenciée à la Fédération française de cyclotourisme lorsqu’elle a découvert le vélo à assistance électrique (VAE).

À la Fédération française de cyclotourisme nous sommes fier de notre slogan « À vélo tout est plus beau » car c’est vrai que la vie est plus belle quand on a la chance de pouvoir pédaler en pleine forme. Malheureusement, la santé est un bien précieux que tout le monde ne possède pas.

Nous avons rencontré Michèle licenciée au club « Less Pédaloudoux » dans le sud de la France. Son histoire est incroyable, nous en avions déjà fait l’écho ici même dans l’article en collaboration avec notre partenaire « Vivons Vélo » : https://cyclotourisme-mag.com/2021/12/27/michele-ambassadrice-vivons-velo/

Suite à de nombreuse opérations, fractures, ostéoporoses… ses jambes n’étaient plus capables de la porter et comme elle aime à le dire : « jamais je n’aurais cru passer du fauteuil roulant aux deux roues du vélo… ».
C’est en suivant son compagnon André, moniteur fédéral, qu’elle découvre le vélo à assistance électrique, elle essaye « juste pour voir » et c’est le déclic !

Sur le vélo, elle n’a plus mal, contrairement à la marche ou la station debout. C’est ainsi que depuis cinq ans, elle sillonne les routes du Luberon, sa région, mais également des villes plus éloignés comme Nice ou Barcelone. Aujourd’hui, même si la douleur est toujours présente, elle est largement diminuée et c’est une grande victoire. Dans cette vidéo, Michèle revient sur la découverte de cette solution « miracle » qui lui a permis de se réapproprier son corps.

Swan, une cyclote qui veut prendre son temps


Le cas de Swan, est différent, elle possède tous ses moyens physique, mais ce qu’elle aime dans le vélo, c’est la découverte et le fait de prendre son temps en toute sécurité. Cette américaine, qui vit à Marseille depuis vingt ans, ne supporte plus les d’incivilités urbaines et désormais quand elle chevauche son vélo, c’est dans le Luberon avec les Pédaloudoux.
 
Pour cela, elle met le vélo dans sa voiture et retrouve les copains du club pour des balades en VAE. Elle a trouvé dans ce club, tout ce qu’elle aime dans le cyclisme : la balade, le tourisme, l’histoire et surtout le partage.
 

André Picca, un président de club heureux


Nous avons déjà consacrer de nombreux articles sur les activités de ce club pas comme les autres. Régulièrement, André propose à ses licenciés mais également à des invités de découvrir le temps d’une randonnée des thématiques comme :
  • Flâneries épicuriennes dans les vignobles.
  • Découverte des couleurs d’automne.
  • La plaine de la Durance.

Et André d’affirmer : « Venez comme vous êtes », en tenue qui vous conviendra, en toute sécurité bien sûr ! Car pour lui, le vélo doit rester un plaisir et non pas une contrainte. Pour les participants pas besoin de tenues cyclistes. Un survêtement, un jeans, peu importe du moment que la personne se sent à l’aise.

Désormais, le club propose également une activité sportive pour les 3-5 ans. Tous les mercredis de l’année scolaire, les enfants se rassemblent dans le parc du château de Villelaure, entièrement sécurisé. Preuve du succès, la section a ouvert une liste d’attente pour les futurs initiés.

Et vous, le vélo à-t’il changé votre vie ?

Texte et vidéo : Jean-Pierre Giorgi – Photo d’ouverture : Vivons Vélo
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.