Semaine fédérale 2019 : Clap de fin à Cognac

À Cognac, la Semaine fédérale touche déjà à sa fin. Avec près de 11 000 participants de 25 nationalités, elle fut riche en découvertes et en émotions et s’est terminée en beauté, malgré la météo du dernier jour. Quel meilleur moyen de conclure que de revenir sur les meilleurs moments de cet événement majeur du cyclotourisme ?

Des découvertes pour tous les goûts

Les participants ont pu découvrir, au fil des parcours, une variété impressionnante de paysages et de richesses. Qu’elles soient historiques, naturelles ou encore gastronomiques, elles auront laissé des souvenirs inoubliables aux cyclotouristes. Outre les vignes à perte de vue, les circuits permettaient de s’évader au cœur d’une nature resplendissante, parsemée de châteaux, de villages authentiques et de sites naturels incroyables, à travers le Pays-Bas charentais, la Haute Saintonge, et en allant jusqu’au littoral. Sur les routes ou sur les chemins, il y avait de quoi se régaler, dans tous les sens du terme… En effet, la Semaine fédérale est également une bonne occasion de goûter au terroir local. Cette année au menu : dégustations d’huîtres, de « cagouilles » et de « Grillon charentais », sans oublier bien sûr la star de la région : le Cognac !

Le vélo pour remonter le temps

Les amoureux d’histoire pouvaient s’attarder sur les vestiges gallo-romains et ceux d’autres époques, sans oublier la photo souvenir avec un fémur de sauropode devant le site Paléontologique d’Angeac-sur-Charente, célèbre pour ses fouilles archéologiques (où plus de 7 000 ossements de dinosaures et autres espèces ont été retrouvés à ce jour).
La rencontre avec l’Hermione, au mouillage à Rochefort, fut aussi un des grands moments de cette semaine, lors d’une journée à vélo sur la Côte Atlantique. Cette liste est bien sûr exhaustive, tant les deux Charentes regorgent de trésors à découvrir, entre terre et mer.

Se rassembler autour du vélo

Durant cette belle semaine de partage, personne ne fut oublié. Tout d’abord, pour la première fois les habitants ont pu découvrir l’événement lors d’une journée de découverte, ouverte à tous, samedi 3 août, avec un parcours fléché dans la ville et l’accès au village fédéral et aux animations. Les jeunes ont eu un espace privilégié pour apprendre à rouler à vélo ou perfectionner leur pratique, avec notamment le programme « Savoir Rouler à vélo« . Pour les personnes en situation de handicap et leurs accompagnants, des tests de vélos adaptés étaient également proposés parmi les animations, ainsi que des parcours adaptés pour que chacun puisse profiter de cet événement sans exception.

Enfin, le pique-nique rituel du jeudi au Château de Lignières fut un grand succès ; en plus d’un repas copieux et convivial au soleil, l’ambiance était au rendez-vous, avec musique, animations et visite de la plus grande distillerie d’Europe !

Clap de fin et passage de relais

Le dernier jour d’une Semaine fédérale est toujours rempli d’émotions. Ce dimanche 11 août, la tristesse de se quitter et la nostalgie se sont mêlées à l’ambiance festive de la cérémonie de clôture. En effet, la météo capricieuse n’aura pas empêché nos cyclotouristes de célébrer comme il se doit la fin de cette belle aventure, avec en point d’orgue la transmission de la fameuse « Rame de la galère ». Cette dernière, désormais ornée du logo de Cognac, a été fièrement récupérée par Hubert Huet, le Président de la COSFIC de la 82e Semaine fédérale internationale de cyclotourisme, qui se prépare déjà à vous accueillir en 2020 à Valognes, dans la Manche (50).

Et en attendant l’année prochaine, on vous propose de revivre cette semaine à Cognac en images : Le film de la 81e semaine fédérale internationale de cyclotourisme

Photos : Bertrand Houillon, Bernard Chappuis
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.