La Véloscénie : Alençon – Domfront 

Voici certainement l’étape la plus sportive de la Véloscénie, mais celle-ci offre de plaisants points de vue sur la forêt d’Écouves et une arrivée majestueuse à Carrouges ! Elle emprunte les petites routes du Pays d’Alençon pour musarder jusqu’au château de Carrouges, siège du Parc Normandie-Maine où vous pourrez vous restaurer avec quelques produits locaux.

Ce premier tronçon entre Alençon et Carrouges est comme nous l’indiquions dans l’introduction à réserver aux plus sportifs car il ne cesse de grimper. Vous prendrez dans cette seule partie pas moins de 442 m de dénivelé positif. Mais avouons-le, le plaisir est aussi dans l’effort !

La traversée d’Alençon se fait partiellement sur pistes cyclables. Une fois sortie d’Alençon, ce sont des petites routes partagées avec des dénivelés assez importants qui vous feront musarder jusqu’à Carrouges. Faites une visite du château avant de vous lancer dans la descente !

À ne pas manquer sur le chemin


La maison du Parc naturel régional Normandie-Maine se situe à deux pas du château de Carrouges et offre à la fois un espace muséographique, un centre d’accueil et d’information touristique, une boutique de produits…

En quittant Carrouges, une alternance de petites routes champêtres avec des parties forestières avant l’arrivée à Bagnoles de l’Orne. Lovée dans un cadre verdoyant, cette station thermale, la plus grande de l’Ouest français, accueille volontiers le cycliste fourbu. Il en repartira requinqué sur la route de la Véloscénie. La bonne nouvelle est que ce tronçon est constitué en majorité de descente ce qui compense avec la première partie.

Sur cette étape, vous passerez par Lignières-Orgères et Saint-Patrice-du-Désert en empruntant de petites routes. La route forestière de la forêt des Andaines puis une piste cyclable en bordure de forêt vous emmènent jusqu’à l’entrée de Bagnoles. Soyez vigilent pour la traversée de la D916.

Faites une pause détente à Bagnoles-de-l’Orne, ville thermale avec son arboretum, les villas Belle Époque, le casino, le lac… Vous pourrez même prendre de la hauteur en montant au Roc au Chien.

Bagnoles-de-l’Orne / Domfront


Souvent en lisière de la forêt des Andaines, cette étape nature de la Véloscénie emprunte d’agréables petites routes au milieu des pins. Entre bocages, pommiers et bois, un beau concentré de Normandie à découvrir.

La sortie de Bagnoles-de-l’Orne se fait par des routes partagées, il faudra donc rester vigilant. Ensuite, une route forestière vous emmène jusqu’à Perrou, puis de petites routes avec quelques dénivelés vous feront atteindre Domfront.

Prudence pour rejoindre la voie verte au bas de Domfront, la descente est raide !

Profitez de votre halte à Domfront, pour visiter le village médiéval avec ses maisons à colombages ainsi que les vestiges de son château. Ces dernières vous feront oublier les kilomètres parcourus et afficheront sur votre visage un large sourire…

Les étapes de la Véloscénie

  1. Paris – Épernon – 81 km
  2. Épernon – Chartres – 38 km
  3. Chartres – Nogent-le-Rotrou – 75 km
  4. Nogent-le-Rotrou – Alençon – 78 km
  5. Alençon – Domfront – 74 km
  6. Domfront – Ducey – 66 km
  7. Ducey – Mont-Saint-Michel – 31 km

Retrouvez l’itinéraire en détail sur veloenfrance.fr en cliquant ici

Plus d’information sur la Véloscénie sur  www.veloscenie.com

 

Texte : Véloscénie/Jean-Pierre Giorgi – Photos : veloscenie.com, D. Darrault – J. Damase
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.