L’expansion du VAE analysée par Shimano

Le vélo à assistance électrique (VAE) connaît une progression sans précédent. Shimano nous livre ses chiffres clés concernant cette expansion du VAE.

La marque Shimano a produit une grande étude pour recueillir l’opinion de plus de 2 000 personnes en France, interrogées dans le cadre d’une étude menée plus globalement auprès de 15 500 personnes dans douze pays d’Europe.

Tous les indicateurs semblent signifier que les facteurs économiques comme les aides à l’achat, l’augmentation du coût de la vie ainsi que l’amélioration des infrastructures liées aux vélos pour garantir la sécurité sont des éléments essentiels pour encourager la population à envisager l’achat d’un vélo à assistance électrique.

Interrogés sur les facteurs qui pourraient encourager les participants à acheter ou à louer un vélo à assistance électrique maintenant, comparé au douze mois précédents, les participants français ont indiqué que l’aide pour l’achat d’un VAE était l’élément le plus important (60 %, le niveau le plus élevé enregistré, contre 41 % en moyenne pour le reste de l’Europe).

En France, l’augmentation du coût de la vie (55 %) et les améliorations de l’infrastructure cycliste (42 %) sont également considérées comme des facteurs importants pour encourager l’adoption du vélo à assistance électrique.

Quant à l’amélioration de l’infrastructure cycliste locale au cours des douze derniers mois, la perception est positive en France (49 % considèrent que l’évolution est positive tandis que 42 % pensent le contraire). Cette opinion est en contraste à celle de la majorité des pays : en moyenne en Europe, seules 39 % des personnes interrogées reconnaissent que l’évolution est positive, tandis que 45 % ne partagent pas cet avis.

Qui sont les utilisateurs des vélos à assistance électrique ?


Dans le but de comprendre la perception du public quant à l’utilisation du vélo à assistance électrique, Shimano a posé la question suivante : « En général, qui sont d’après vous les principaux utilisateurs de vélos à assistance électriques ?»

En France, cette question a mis en évidence un lien très étroit entre l’utilisation des vélos à assistance électrique  et les personnes qui se soucient de l’environnement (59 %, contre une moyenne de 52 % en Europe) et la réponse aux besoins des « vélotaffeurs » (56 %, contre une moyenne de 48 % en Europe).

Conformément aux résultats obtenus en Europe, l’association entre les vélos à assistance électrique et les personnes qui se soucient de l’environnement en France était plus marquée chez les femmes (62 % contre 55 % d’hommes en France, 56 % contre 48 % d’hommes en Europe).

Cette étude a été organisée pour rédiger le rapport annuel « État de la nation » publié par la marque afin de mieux comprendre les attitudes vis-à-vis du vélo à assistance électrique en Europe.
Le rapport est disponible en téléchargement sur https://drive.google.com/drive/folders/1RZhHhZMqQEXwgCPIMuDPJfcd7ViIjQnt

Les chiffres clés de cette étude

  • 60 % des personnes interrogées affirment que les aides encouragent l’achat ou la location d’un vélo à assistance électrique.
  • 55 % des personnes interrogées considèrent que le coût de la vie est une raison pour acheter/louer un vélo à assistance électrique.
  • 59 % des personnes interrogées considèrent que le vélo à assistance électrique est le choix des personnes qui se soucient de l’environnement. 
  • 51 % des personnes interrogées ne possèdent pas de vélo.
  • 49 % des personnes interrogées considèrent que l’infrastructure dédiée au vélo s’est améliorée.
  • 24 % des propriétaires de vélo vont probablement réaliser un entretien au cours des six prochains mois.

 

Texte issu de l’étude Shimano et remanié par Jean-Pierre Giorgi – Photos : Nik Howe
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.