La recette gagnante du Vélo club d’Annecy

Avec ses 303 licenciés, le Vélo club d’Annecy est un club phare du cyclotourisme. Nous avons rencontré son président Patrick Bernard.

Le Vélo club d’Annecy a été créé en 1888 par des passionnés de la « petite reine ». Il  rassemble encore aujourd’hui de nombreux adhérents qui veulent partager la pratique de leur sport favori. Avec ses 300 licenciés, le club se place à la deuxième place nationale au niveau des licenciés. Malgré son grand âge, le club reste l’un des plus dynamique. C’est par exemple quarante-cinq nouveaux adhérents qui ont rejoint le club en ce début de saison.

L’autre point remarquable est son taux de féminisation. En effet, le club compte 35 % de femmes dans ses pelotons. À titre d’exemple, c’est deux fois plus que la moyenne nationale. Autre exemple, l’inclusion des handisports, la section compte à ce jour une dizaine de tandems à destination essentiellement des déficients visuels.

Comme vous pouvez le constater, le club qui est âgé de 134 ans se porte comme un jeune homme. Mais quel est donc son secret ? Nous avons interrogé son président pour tenter de percer les secrets de cette recette gagnante.

Le VCA à Saint-Jorioz.

 

Entretien avec Patrick Bernard, président du Vélo club d’Annecy

Quelle est votre recette pour attirer toujours plus de licenciés ? Faites-vous de la publicité ?

Notre effectif licencié a été proche de 300, à quelques unités près, de 2014 à 2020 puis il a chuté nettement avec la pandémie liée au Covid soit 270 en 2021 avant de retrouver son niveau antérieur soit 303 en 2022. Pour cela, quarante-cinq nouvelles adhésions ont été nécessaires et parmi les nouveaux vingt-sept n’avaient jamais eu de licence  de la Fédération française de cyclotourisme.

Nous ne faisons pas de publicité sur les vecteurs commerciaux mais nous avons un site Internet bien documenté et une page Facebook qui diffuse l’actualité du club. Mais je crois que la meilleure publicité c’est le « bouche à oreille »  et  l’accueil attentif réservé aux nouveaux adhérents.

Le Vélo club d’Annecy  propose quatre jours par semaine cinq sorties différentes par groupes de niveau ce qui permet à chacun de s’intégrer dans le collectif qui correspond le mieux à sa forme du moment. 

Enfin, la population d’Annecy progresse chaque année et nous sommes souvent contactés par des jeunes retraités qui s’installent dans la région et qui souhaitent adhérer à un club de cyclotourisme ; nous leur permettons de tester le club avant d’adhérer ou non.

Les féminines sont largement plus nombreuses chez vous que dans tous les autres clubs. Comment expliquez-vous ça ?


C’est une constante depuis de très nombreuses années qui est difficile à expliquer. L’élément objectif concerne la présence de nombreux couples au sein du club. L’organisation des sorties du club en cinq groupes de niveaux est certainement un élément qui facilite l’intégration des féminines lesquelles sont d’ailleurs présentes dans tous les groupes. Chaque année, le club organise des séjours en France ou à l’étranger qui favorisent la cohésion d’ensemble et le développement de liens amicaux.

Les féminines du VCA à « Toutes à vélo – Toulouse » en 2021.

 

Vous annoncez fièrement dès la première page de votre site que la création du club remonte à 1888. Avez-vous des archives de cette création ? Cela explique selon vous votre place de numéro 2 national ?

Le Vélo club d’Annecy est le second club sportif de la ville et le plus ancien. Il est donc bien connu localement mais je ne pense pas que cela explique notre position nationale. Nos archives historiques ont été versées aux archives départementales. À titre d’illustration je vous joins le texte d’un document que nous avions édité lors du 125° anniversaire du club ; il comporte pas mal de reproductions de documents anciens.

La section handicyclo est également très active avec une dizaine de tandems ? Que représente pour  vous la présence d’handicyclos ? Des personnes ont été spécialement formées pour encadrer ces handicyclos ?


Cette section accueille des déficients visuels et elle a été créée en 2008 pour permettre à l’un des membres du club, victime d’un accident, de continuer la pratique du cyclotourisme ; ce dernier a retrouvé la vue mais la section était créée et chaque année nous sommes sollicités par un nombre croissant de déficients visuels. Ils sont onze licenciés en 2022 et nous disposons de neuf pilotes tous formés, en interne, par le responsable de la section Alain Lecharpentier.

La section handicyclo du VCA.

L’activité de la section est extrêmement enrichissante au plan humain à la fois pour les malvoyants qui apprécient de pouvoir faire une activité sportive « comme tout le monde » et pour les pilotes qui sont parfois le seul lien social pour ces handicapés. Nous nous efforçons de les intégrer totalement aux activités du club (sorties hebdomadaires et séjours).

Par contre, vous n’avez pas d’école vélo à destination des jeunes. C’est un choix ou un manque d’encadrants ?


Effectivement, nous n’avons plus d’école cyclo depuis une vingtaine d’années après l’arrêt de l’encadrant ; la demande à l’époque concernait surtout l’activité VTT, laquelle n’a jamais été pratiquée au sein de notre club.
 

Pour en savoir plus sur le club, rendez-vous sur  www.velo-club-annecy.fr/

 

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Photos : Vélo club d’Annecy
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.