La Voie verte des Grands Lacs Seine et Aube

Le temps d’un week-end nous avons parcouru la Voie verte des Grands Lacs Seine et Aube, une centaine de kilomètres aller et retour au départ de Saint-Julien-les-Villas, près de Troyes (Aube). Un parcours varié où se marient terre, eau, forêt, observation d’oiseaux et  patrimoine…

Troyes Champagne Métropole, un Territoire Vélo

Le train nous dépose à Troyes, Troyes Champagne Métropole, reconnu « Territoire Vélo » par la Fédération française de cyclotourisme pour son riche patrimoine bien conservé et mis en valeur. La visite de la vieille ville s’impose avant de prendre le départ !

Plus d’informations : www.aube-champagne.com

La Voie verte des Grands Lacs Seine et Aube


Nous avons rarement trouvé une Voie verte aussi large, au revêtement aussi excellent ; les barrières sont faciles à franchir pour tout type de vélos, avec ou sans remorque, tandems… La signalisation est très correcte. Le seul problème, c’est de la trouver au départ de Troyes !

Nous avons rencontré un totem (discret), puis plus aucune information, aucune signalisation sur les multiples pistes cyclables (parfois en site propre) qui partent dans toutes les directions.

Le plus simple donc est de suivre la D 49 en direction de Verrières, depuis Saint-Julien-les-Villas. Vous la trouverez à gauche, à la sortie du pont qui enjambe le canal Saint-Julien.

Une balade pour tous


Le parcours ne présente aucune difficulté côté relief. Tout au long du trajet, nous avons rencontré de nombreux cyclistes, tous âges, toutes pratiques, tout types de vélos. Le parcours se prête merveilleusement à la balade en famille, relief facile sur les digues, des oiseaux (cygnes, canards…), des pistes de forêt, des plages…et la sécurité. 

Trois lacs au cœur du Parc naturel régional de la forêt d’Orient


C’est au cœur de ce milieu naturel préservé – 20 000 ha de forêt et 5 000 ha de lacs – que la Voie verte « navigue » sur des digues, des bords de plage, des pistes de forêt, offrant des paysages changeants. Les trois grands lacs : le lac d’Orient, le lac du Temple et le lac Amance sont des lacs artificiels, des lacs réservoirs qui ont pour mission d’atténuer l’ampleur des inondations et de soutenir le débit de la Seine et ses affluents.
 
Ces lacs sont aussi le refuge, le lieu de repos de 250 espèces d’oiseaux  parmi lesquelles 140 ont choisi de nicher sur les rives. Un observatoire à proximité de la Voie verte permet de les découvrir.

Aller plus loin…  


Le cyclotouriste peut également choisir de s’arrêter et de s’offrir un programme de visites en étoile :   du relief dans les vignes de la Côte des Bar nord, puis sud, en forêt vers les Templiers et les Salamandres, en plaine vers les églises à pans de bois… Le site de Mesnil-Saint-Père s’y prête bien.
 
Ceux qui auront choisi Les Cottages d’Orient comme base recevront un accueil personnalisé avec  panier petit-déjeuner, panier pique-nique, bbq collectif, soirée dégustation champagne… D’autres hébergements sont possibles : hôtels, campings, hébergement de groupes, aire camping-car.

Découvrir l’Aube avec le comité départemental de cyclotourisme


Le Comité départemental de cyclotourisme de l’Aube propose 24 circuits couvrant l’ensemble du territoire départemental avec 1 474 km, 33 km pour le plus petit circuit à 85 km pour le plus grand (https://codepaube-ffvelo.fr/rallye-laube-a-velo/).

La Base VTT du Pays d’Armance permet de sillonner ce territoire niché aux confins du département de l’Aube entre la Champagne et la Bourgogne et offre une grande diversité des paysages.

 
Texte et photos : Georges Golse
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.