Séjour multi activités des Jeunes de la région Auvergne-Rhône-Alpes

C’est l’Allier qui nous a reçus cette année pour le séjour multi activités de la commission Jeunes de la région Auvergne-Rhône-Alpes. 104 jeunes ont découvert cette région, ses forêts, ses sites touristiques…

Habitués aux pentes des Alpes, nos jeunes n’ont pas été déçus par les parcours proposés par Patrice Teche, responsable de l’École française de vélo de Saint-Gérand-du-Puy.

Sur les chapeaux de roues


Au départ du Mayet-de-Montagne, les parcours de la première journée les amènent à Châtel-Montagne pour un casse-croûte sur l’esplanade de la superbe église. Nous y retournerons le lendemain soir pour un magnifique spectacle son et lumière.

Depuis la Loge des Gardes, le parcours plutôt descendant les conduit au lac des Moines. L’après-midi sera consacré  aux épreuves d’orientation du critérium. La suite se fera sur le site de Vichy qu’il faudra rejoindre à vélo par le traditionnel raid ; lecture de carte obligée, mais aussi observation du paysage des sites traversés. Le casse-croûte à Aronnes permettra de reprendre des forces avant de rejoindre les bords de l’Allier.

Une suite plus calme et plus variée


La suite du séjour sera plus calme avec une activité kayak sur le plan d’eau de Vichy. Pour clore le séjour, les parcours de maniabilité et d’éducation routière seront installés dans le parc des sports.

Malgré deux hébergements différents qui n’ont pas facilité la gestion du groupe, tous les jeunes ont pu partager de bons moments. Beaucoup attendent cette période pour se retrouver et les nouveaux s’intègrent rapidement dans la bonne humeur.

Merci aux encadrants


Vingt-cinq encadrants, parmi lesquels des Jeunes éducateurs fédéraux, ont été sollicités et ont contribué à la réussite de ce séjour un peu particulier. Merci à eux pour leur implication et leur dévouement. Le bénévolat n’est pas « mort » mais sachons reconnaître la valeur de leur engagement pour ne pas les décourager.
 
Monique Laborde, déléguée régionale Jeunes du Comité régional d’Auvergne-Rhône-Alpes

L’expérience de trois Jeunes éducateurs fédéraux


Ce fut un plaisir de découvrir Le Mayet-de-Montagne, ses paysages et ses alentours.  Le Mayet-de-Montagne est un lieu très agréable qui se prête bien à la pratique du VTT et qui nous a permis de nous éloigner quelques jours de la population annécienne. Les logements étaient très chaleureux comme on les attendait.
 
Les parcours prévus et réalisés étaient bien tracés et la possibilité de pouvoir adapter les parcours selon les niveaux était une bonne chose. Le raid, très agréable, est à refaire.

En revanche, Vichy a été globalement moins apprécié, trop plat et goudronné.

Plus d’activités en seconde partie de séjour

Certains ont apprécié le fait de ne pas trop rouler pendant la seconde partie du séjour et d’autres auraient préféré rouler pendant tout le séjour. Sur cette seconde partie du séjour, bien que, pour la plupart, nous n’ayons pas fait de réel tour de vélo, nous avons réalisé des épreuves de maniabilité et de mécanique. Nous avons même pu pratiquer des activités comme le kayak.

Ce que ça fait d’encadrer des plus jeunes

De plus, nous avons pu entrevoir ce que ça faisait d’encadrer des plus jeunes, de répéter un nombre incalculable de fois les mêmes choses et d’instaurer, dès le premier jour, une bonne ambiance avec du respect et de l’entraide. Nous avons pu échanger sur l’encadrement avec les autres moniteurs et les autres jeunes éducateurs qui avaient plus d’expérience.

Marine, Mathéo et Noé, Jeunes éducateurs fédéraux (JEF)

Jeunes éducateurs fédéraux (JEF)


La commission nationale de Formation propose une formation Jeunes éducateurs fédéraux (JEF) qui s’adresse à des jeunes –  au moins 16 ans et moins de 18 ans – volontaires et motivés ayant une expérience dans une École française de vélo (au moins 3 ans).

À l’issue de sa formation, le JEF pourra exercer en présence d’un éducateur fédéral majeur et contribuer à l’encadrement d’une École française de vélo. Considéré(e) comme « stagiaire » jusqu’à l’obtention de la majorité, il/elle se verra attribuer le diplôme d’initiateur (Diplôme fédéral niveau II) à l’âge de 18 ans.

 
Texte :Georges Golse – Photos : Commission jeunes comité régional d’Auvergne Rhône-Alpes

 

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.