Semaine fédérale 2022 – Jour 1 : Cap au cœur de la Bretagne pour faire venir le soleil ! 

 
8 000 cyclotouristes avec des fourmis dans les jambes, ça offrait un défilé coloré continu sur les petites routes et Voies vertes en direction de Mûr-de-Bretagne (BCN-BPF) et plus loin encore vers Corlay. On vous raconte ce premier jour de Semaine fédérale, prélude à l’ouverture officielle.

Kreiz Breizh par les vallons


Il y avait du monde déjà avant 8 h au kilomètre zéro, à l’entrée du village fédéral, sur l’hippodrome de Loudéac. Peut-être la crainte de la chaleur annoncée pour l’après-midi ? Ou plutôt l’impatience de découvrir la région en prenant le temps des visites ?

Le petit air frais matinal et la brume étaient agréables pour partir par les vallons dorés tout juste moissonnés et les quelques champs de maïs. Vallonné, c’est bien le maître mot, qui pouvait surprendre dès la sortie de Loudéac. Les côtes se multiplient et sont raides, tout autant que les descentes. Dominique Lamouller, responsable de l’organisation, a eu l’occasion de le rappeler en sensibilisant à la prudence sur la route.

À partir de Mûr-de-Bretagne, le paysage devient un petit bocage, avec une vue sur le lac de Guerlédan. Il s’agissait d’un premier aperçu de cette étendue d’eau majeure, que nous retrouverons jeudi pour aller au pique-nique. Tout comme l’ancestrale abbaye de Bon Repos, que plusieurs centaines de cyclotouristes se sont arrêtés admirer.

Découverte d’un pays de traditions à vélo


Cette première journée a déjà permis d’entrer au cœur de l’histoire des gens qui ont fait ce pays. Au-delà des fermes et des petits villages aux églises magnifiques, il y a eu Corlay, la cité d’un cheval, demi-sang fort robuste, mais aussi du très célèbre épagneul breton.

Et les participants ont fait un arrêt prolongé à Saint-Thélo, pour y apprendre l’histoire de l’industrie bretonne du lin et de la forge. On y trouve d’ailleurs l’œuvre monumental d’art contemporain de l’artiste japonais Tadashi Kawamata, qui a rendu hommage aux tisserands en rappelant un métier à tisser dans une bâtisse ancestrale.

Une cérémonie d’ouverture au son du Bagad de Locminé et au rythme du trait breton

Pays de tradition ? La cérémonie d’ouverture qui a eu lieu en fin d’après-midi à l’hippodrome faisait la part belle à la culture bretonne. Plusieurs milliers de cyclotouristes ont ainsi pu écouter l’hymne de la Bretagne, et suivre le Bagad. Puis ils ont applaudi les dizaines de chevaux, des traits bretons : une race  élevée depuis l’an 400 pour l’agriculture.

C’est ainsi qu’a dont été déclarée ouverture la 83e Semaine fédérale internationale de cyclotourisme : sous le soleil, en musique et avec un beau spectacle.

Ce soir, dans les campings fédéraux, on parlait déjà du programme de demain, en direction du château des Rohan. À suivre donc…

Texte : Bertrand Houillon – Photos : Jean-Claude Henry, Keawin Henry, Bertrand Houillon
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.