Voyage itinérant en Sologne sous le signe de l’inclusion

À l’initiative du club sportif Arkema cyclotourisme de Serquigny, un voyage itinérant a été proposé pour le plus grand bonheur de tous sous le signe de l’inclusion.

Pour cette grande balade à vélo, nous étions dix-huit dont neuf femmes et huit en VAE pour un sport sans différence. 

Premier jour : En suivant la Loire et ses châteaux


Après un petit-déjeuner bien copieux, nous quittons l’hôtel d’Orléans pour laisser les voitures à 800 m de l’hôtel le temps de notre séjour (merci à Yvon, le président du club de la Source, de nous avoir trouvé l’endroit et surveillé les voitures en notre absence).

Départ  à 8 h 15 sur les vélos direction Ardon puis Cléry-Saint-André où nous avons visité la basilique Notre-Dame abritant avec le tombeau de Louis XI et le cœur de Charles VIII.

Nous avons traversé la Loire sur le pont de Meung-sur-Loire puis longé le fleuve en passant par Beaugency où nous avons pu admirer le pont qui date du XIVe siècle ainsi qu’une toue (bateau à fond plat emblématique de la Loire). Ensuite nous avons atteint  Muides-sur-Loire en prenant la Voie verte assez ombragée et suivi l’itinéraire de la Loire à vélo®

Nous nous sommes arrêtés à Saint-Dyé-sur-Loire pour une pause pique-nique  ainsi qu’au château de Chambord pour une pause photo. Et un rapide passage au château de Groteaux nous a donné l’occasion d’admirer les moulins à eau et à vent.

Après Chambord (BCN-BPF) nous avons fait la visite des jardins du château de Cheverny. Magnifique ! Après cette belle visite d’une heure, nous avons rejoint l’hôtel à Contres pour un goûter bien mérité après ces 97 km de vélo. 

Deuxième jour : Découverte de Vierzon et des alentours


Départ de Contres à 8 h en direction de Vierzon avec un premier arrêt à Saint-Aignan-sur-Cher où nous avons passé la ligne de démarcation sur le pont et pu avoir une vue admirable sur le château.  Nous avons traversé la ville médiévale, aux nombreux pavés, pour un arrêt à la biscuiterie « Le palet Solognot » et nos cyclos ne sont pas repartis les mains vides.
Nous repartons pour Selles-sur-Cher (visite de la cours du château) puis Chabris où nous nous sommes posés pour déjeuner. 

Au programme de l’après-midi nous sommes allés visiter le vieux village de Mennetou-sur-Cher qui a la particularité de posséder un distributeur d’andouillettes. En fin de journée, nous retrouvons Fabrice qui nous guidera à travers Vierzon. Une longue journée de vélo et de découvertes de 93 km sous la chaleur.

Troisième jour : Chaleur et dénivelé

Départ pour la commune Mehun-sur-Yèvre avec au programme une belle grimpette et la visite du château de Charles VII, roi qui a anoblit Jeanne d’Arc.

Ensuite nous avons poursuivi par Bourneuf, La Rose, Saint-Palais, et attendu les derniers du groupe au Bardy, – après avoir monté une côte avec un passage à  10 % où la reprise a été un peu difficile – Achères et nous nous sommes arrêtés à Ivoy-le-Prés pour le repas.

Nous sommes repartis vers le château de la Verrerie puis Aubigny. Petit goûter à Blancafort au bord du canal de Berry. Dernière ligne droite sous la chaleur caniculaire pour rejoindre l’hôtel  à Gien après 110 km avec un dénivelé d’environ 900 mètres. 

 

Dernier jour, retour à Orléans


Départ de Gien direction notre point de retour Orléans à 8 h. Après seulement trois kilomètres malheureusement certains membres du club ont été victimes de chutes : égratignures, épaule cassée avec évacuation par les pompiers, etc.  Avant de repartir nous effectuons les quelques réparations sur les vélos et nous voilà repartis  sur la route de la Loire à vélo®.

Quelques visites touristiques ponctuent ce dernier jour de voyage itinérant : arrêt à Sully-sur-Loire pour voir le château, visite de l’abbaye de Saint-Benoît-sur-Loire juste avant d’arriver à Germiny-des-Prés pour faire la pause repas. L’après-midi s’est passée sur la Voie verte pour un retour à la source.

Un voyage itinérant bien organisé qui a fait le bonheur de tous les participants. 

Un séjour qui n’a oublié personne

Un voyage itinérant sans différence grâce à la bonne cohabitation et entraide entre VAE et musculaire ce qui a permis à tous de visiter cette belle région, malgré une météo surprenante et de fortes chaleur. 

Texte et photos : Monique Loride
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.