Vél’Europe 2022 : Plus vivant que jamais !

Malgré deux année de pandémie liée au Covid et la guerre en Ukraine, le Vél’Europe 2022 est plus vivant que jamais ! Récit de Michel, un participant conquis.

La Fédération française de cyclotourisme a lancé une grande randonnée à vélo, entre 2019 et 2024, afin de rallier les grandes capitales européennes et/ou villes olympiques, le Vél’Europe.

Depuis 2019, Jacky Brosseau et son équipe vous propose une grande aventure à vélo avec pour point d’orgue les jeux de Paris en 2024. Cette randonnée représente un défi européen qu’elle vous invite à relever. Malgré la crise sanitaire et la guerre en Ukraine l’édition 2022 s’est bien déroulée.

La Vél’Europe à travers le récit de Michel Lebel


Au cours des trois dernières semaines notre groupe de 41 cyclistes, accompagné de cinq membres du staff, a sillonné  les routes de la Belgique, d’ Hollande, d’Allemagne, du Danemark et de la Suède. Les cyclotouristes ont pu visiter les capitales de chacun de ces pays le tout dans le cadre du Vél’Europe qui se terminera à Paris en 2024 avec les Jeux olympiques de Paris. 

Un parcours bien pensé


Bien uni sous la direction de Jacky Brosseau, notre groupe a franchi toutes les étapes de cette deuxième édition, ni le vent à écorner les bœufs, ni les orages diluviens en Hollande et au Danemark, ni les défis de distance en Suède, n’ont réussis à altérer la bonne humeur et la camaraderie de notre groupe. À ce titre, Éric Moranne, membre de staff avait constitué un parcours idéal de façon à être progressif en distance et difficultés.

Visite des capitales européennes et des souvenirs plein la tête


Le principal objectif de ce périple était de visiter chacune des capitales et nous avons été bien servis. Magnifique Brugge en Belgique de même que la Grande Place de Bruxelles, les canaux d’Amsterdam, la ville teintée d’histoire de Berlin, la ville toute vélo de Copenhague et la jolie municipalité jonchée d’îles de Stockholm furent des joyaux sur le plan touristique et culturel, teintés d’anecdotes amusantes reliées à la barrière linguistique.

Hébergements et restauration de qualité


D’excellents hébergements ponctuaient notre parcours allant d’hôtels traditionnels à des auberges de jeunesse en passant par une auberge en bord de lac. D’excellents repas dignes de la tradition française étaient prévus en institution mais il faut souligner l’implication personnelle de Jacky comme chef cuisinier qui a fait des pique-niques des moments uniques et privilégiés, et cela sans parler de notre groupe de quatre Canadiens qui nous ont égayés avec leur potion magique québécoise faite de sirop d’érable.

Un grand succès !


Bref, ce périple fut un succès, sur les 41 participants, plus de 30 prévoient d’être de retour en 2023 de même que l’ensemble du staff. Une mention spéciale à Gérard, chauffeur émérite, toujours de bonne humeur et un as en mécanique.
 
On se revoit tous en 2023 pour un nouveau départ qui se fera à Vienne en Autriche et qui parcourra le centre de l’Europe jusqu’à Sofia en Bulgarie.
 
 
Texte : Michel Lebel / Jean-Pierre Giorgi – Photos : DR- Vél’Europe 2022
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.