La Véloroute des Bleuets, une aventure au cœur du Québec

La Véloroute des Bleuets est une aventure Canadienne, une expérience unique, accessible à tous les types de cyclistes.

Située au Québec, dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, la Véloroute des Bleuets est un circuit cyclable en boucle ceinturant le lac Saint-Jean.

Accessible du 15 mai au 15 octobre, la Véloroute offre à chaque saison, l’occasion de découvrir des paysages différents et des panoramas à couper le souffle. Que vous partiez au printemps ou à l’autonome, les couleurs seront complètement différentes ce qui fait dire aux locaux que l’expérience offerte à chaque saison est unique.

Une application gratuite, Ondago, vous permettra d’accéder à des cartes interactives géolocalisées, en tout temps, sur le circuit cyclable grâce au wifi présent sur la grande majeure partie de la Véloroute. Elles peuvent également être consultées hors ligne.

Un parcours cycliste de 256 kilomètres


La totalité du tour du lac forme une boucle de 256 km qui peut être envisagée en 2, 3, 4 ou même 5 étapes. Que vous soyez cyclosportifs, cyclotouristes, en famille ou même en solo, le chemin sera là pour vous divertir et vous apporter des points de vue saisissants sur cette véritable mer intérieure qu’est le lac Saint-Jean.

Si la distance vous fait peur, vous pouvez envisager d’utiliser des vélos à assistance électrique.  Vous trouverez sur le parcours des recharges qui vous permettront, le temps d’un repas ou d’une sieste au bord du lac, de recharger votre vélo à assistance électrique.

Vous trouverez plusieurs Vélovoûtes – des stationnements pouvant accueillir votre vélo en toute sécurité –, munis de compartiments pour ranger vos accessoires de vélo et de bornes pour recharger les vélos à assistance électrique.

Un voyage idéal pour les amoureux de la nature


Le lac Saint-Jean est situé à 480 km de Montréal et 230 km de Québec qui seront certainement vos portes d’entrées sur le continent nord-américain.

Une arrivée contrastée dans ces mégalopoles où fleurissent les buildings pour vous retrouver quelques heures après dans une nature luxuriante et apaisante. Pour preuve, le magazine National Geographic a classé la Véloroute des Bleuets parmi les dix plus beaux circuits cyclables au monde.

Un voyage pour tous les goûts et tous les âges


Comment envisager la Véloroute des Bleuets ?
Toutes les options vous sont proposées. Certains le font dans la journée, la tête dans le guidon pour accomplir les 256 km. Bien évidemment, nous vous déconseillons cette option qui ne nous vous permettrait pas de goûter à chacun des plaisirs et surtout aux rencontres avec la population locale.

Une population très chaleureuse


Les habitants du Saguenay–Lac-Saint-Jean sont très fiers de leur terroir et mettent un point d’honneur à accueillir les visiteurs et particulièrement les cyclistes pour leur faire découvrir les petits plus qui constituent leur quotidien. La Véloroute des Bleuets traverse au total 15 municipalités ainsi que la communauté innue de Mashteuiatsh, seule communauté autochtone du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Pour nous, Européens, cette rencontre représente un grand moment d’échange, de partage et d’exotisme.

Des activités de plein-air authentiques et des plats typiques !


Venez pour faire du vélo mais succombez aux différentes activités de plein-air proposées par la région.

Il est par exemple possible de faire du kayak pour vivre la nature au fil de l’eau et avoir un point de vue complètement différent de celui de la route. Empruntez l’une des navettes maritimes pendant votre randonnée sur la Véloroute pour vivre une expérience vélo-bateau unique.

Vous pouvez visiter le Parc national de la Pointe-Taillon, près du lac Saint-Jean qui forme un réel sanctuaire dédié à la faune et à la flore. Les activités culturelles ne sont pas oubliées, vous avez bon nombre de musées à découvrir. Arrêtez-vous au Village historique de Jalbert où vous pourrez observer la chute Ouiatchouan qui dépasse de 20 mètres les chutes du Niagara ou encore le Zoo sauvage de Saint-Félicien, un lieu unique pour observer la faune et la boréalie.

Le panaroma ne serait pas complet, si nous ne parlions pas des spécialités culinaires. La Véloroute des Bleuets doit son nom à la fleur présente en masse sur le pourtour du lac et que les habitants ont appris à cuisiner. C’est ainsi que nous trouvons des tartes, des confitures, des biscuits, des infusions et même des chocolats aux bleuets concoctés par les Pères Trappistes de Mistassini. D’après la publicité, « les chocolats des Pères sont bons à s’en confesser ! ».

Navette de bagages


Pour envisager votre périple comme de vraies vacances, optez pour le service de navette de bagages. Vous pourrez ainsi voyager léger et vous concentrer sur votre découverte. Cette option payante est proposée auprès de tous les hébergements partenaires du circuit cyclable. Voir les conditions sur https://veloroutedesbleuets.com/reservez-votre-navette-de-bagages/

En conclusion


Quel que soit votre état d’esprit ou votre pratique, vous trouverez sur place toutes les conditions pour un séjour réussi. L’accès à la Véloroute est gratuit hormis les frais d’entrée dans le Parc national de la Pointe-Taillon. Vous pouvez choisir de dormir sous la tente au camping ou dans un hôtel tout confort, toutes les possibilités vous sont proposées.

Certaines agences agréées offrent des séjours à la carte où tout est compris depuis votre atterrissage, vos balades, votre hébergement, vos repas, vos transferts de bagages.

En résumé, que vous soyez seul ou accompagné, vous passerez des vacances mémorables sur la Véloroute des Bleuets !

Plus d’informations sur https://veloroutedesbleuets.com/

 

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Photos : Véloroute des Bleuets – DR
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.