Des caméras à la place des rétroviseurs de bus pour lutter contre les angles morts

La RATP va doter certains de ses bus de caméras qui remplaceront les rétroviseurs pour éviter l’effet d’angle mort.

Selon un article du Parisien, la société MAN France a mis au point des caméras qui remplacent les rétroviseurs des autobus et des autocars pour éviter l’effet d’angle mort. Cela permet d’élargir le champ de vision du chauffeur pour ne pas percuter des piétons, cyclistes ou trottinettes.

Les angles morts, ces endroits invisibles au conducteur dans une voiture, un bus ou même à vélo, sont une source de danger connue. Ils sont à l’origine de 10 % des accidents mortels chez les piétons et 8 % des accidents mortels chez les cyclistes, selon les chiffres de l’ONISR.

« Le premier but, c’était la sécurité des cyclistes et des trottinettes. On est partis du constat qu’il y a de plus en plus de mixité sur la route, de cohabitation avec les mobilités douces », explique Olivier Foucourt, responsable développement produit et homologation chez MAN France. « Cette solution permet de supprimer complètement la notion d’angles morts. »

En France, la loi oblige seulement les transporteurs à coller un autocollant « Attention angles morts » sur les côtés du bus, une mesure décriée par les associations de piétons et cyclistes car jugée insuffisante.

À la Fédération française de cyclotourisme nous ne pouvons que nous réjouir d’une telle initiative qui permettra une meilleur cohabitation dans les villes entre les véhicules et les cyclistes. Pour conclure, le technicien de Man France tient à insister, sur la nécessité d’être vigilant, quoi qu’il arrive. « Quelle que soit la technologie, on n’est jamais à 100 % en sécurité. On doit continuer à être vigilant, tout le temps. L’attention d’un être humain, c’est irremplaçable »

Texte et photo issue d’un article du Parisien –Photo ouverture : Jean-Luc Armand
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.