VAE : Alex Singer en Cavale 

Depuis plus de quatre-vingt ans les cycles Alex Singer construisent des vélos de haute qualité dans l’atelier de Levallois-Perret (92), en particulier vélos sur mesure pour des clients du monde entier. Voici aujourd’hui le Cavale, un VAE dans la lignée des classiques qui ont fait sa réputation.

Une rencontre fortuite entre Olivier Csuka, petit neveu d’Alex Singer, et Martin Bouche, jeune entrepreneur voisin, va être l’élément déclencheur de ce beau projet : créer un vélo à assistance électrique, plutôt urbain, élégant et confortable. Le Cavale était né ! 

Nous les avons rencontrés tous les deux afin d’en savoir un peu plus. Ils ont répondu à nos questions. 

Comment s’est construite votre rencontre ? 

Olivier Csuka : nous avons depuis fort longtemps le plaisir de satisfaire les demandes d’une clientèle fidèle ayant parfois une pratique urbaine. Nous avons dans cet esprit sollicité la maison Fletcher des cycles CNC et l’artisan Valdenaire. Martin Bouche est alors venu à ma rencontre afin de mettre au point un vélo électrique de style français. Aucune identité remarquable dans l’association, simplement c’est moi qui réalise le design façon Singer. 

Martin Bouche : je travaillais aux Pays-Bas dans l’industrie sous la tutelle d’un ingénieur. Je suis revenu à Paris, rue Lafitte, avec l’idée de créer une marque française. Je connaissais les cycles Alex Singer de nom et l’idée est venue de m’appuyer sur un artisan de qualité. 

Qu’en est-il des cadres et des fourches ?


Ils sont faits dans une usine selon mes critères toujours dans le contexte d’un design Alex Singer, entièrement en Reynolds 525 y compris les fourreaux de fourches et les tiges filetées. Pour la mesure des cadres nous avons la version mixte en 49, 51 et 54 puis en version cadre fermé ou homme, les 53 et 57. Il y a bien sûr une souplesse pour les hauteurs de cadre si besoin particulier mais ça reste de la série. 

Nous proposons six gammes de couleurs au choix en Epoxy. 

Peut-on avoir le descriptif des composants ? 

  • Pédalier Stronglight avec plateau de 46 dents. 
  • Jantes MACH 1 à 36 rayons.
  • Pneus Schwalbe.
  • Porte-bagages avant SOMA. 
  • Tige de selle et selle faites à Taïwan suivant dessins personnels. 
  • Freins Dia-Compe. 
  • Éclairage à piles  

Et pour la partie uniquement VAE ?


Le moyeu arrière sert de motricité à la batterie et donc à l’avancée du vélo. Quant à la batterie de marque Docti’bike (25 W), elle se réalimente comme pour un téléphone portable. On peut avoir un minimum de 50 km d’utilisation tout cela en fonction des paramètres d’utilisation habituels (dénivelé, poids de l’utilisateur, etc.). 

La grande différence avec les VAE classiques est le fait que ce vélo va très bien rouler sans assistance car il est super léger (un peu moins de 15 kg) par rapport aux concurrents, batterie comprise. 

Quant à son prix et à l’attente ? 

Le prix de base est de 3 450 € mais la somme peut changer suivant les demandes spécifiques côté périphériques bien sûr. 

Commande passée, l’attente est d’environ un mois et demi mais ce délai pourra évidemment varier car nous sommes déjà très sollicités. 

 

Sites à parcourir  

Site Singer : http://www.cycles-alex-singer.fr/de/velo-electrique.html  

Le Cavale : https://www.cavale.cc/  

 

Retrouvez tous les mois des articles Matériel et Technique dans la revue Cyclotourisme, la revue officielle de la Fédération française de cyclotourisme.

Cet article est à retrouver dans la revue Cyclotourisme du mois de janvier 2022

 
Propos recueillis par Gabriel Guénassia –Photos : Gabriel Guénassia
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.