Radio Cyclo, le média 100 % vélo !

Créé il y a trois ans par Jérôme Armand, Radio Cyclo parle avec passion de l’actualité du vélo sous toutes ses formes… Rencontre avec son créateur.

La route, le VTT, le Gravel… autant de terrains de jeux pour explorer le monde de la manière la plus douce. Il y a tant à dire sur le sujet qu’il était nécessaire de créer un média spécifique, ce fut chose faite en 2019 lorsque Jérôme Armand lançait Radio Cyclo, accompagné par la Fédération dès sa création.

Que trouve-t-on sur Radio Cyclo ?

La force de Radio Cyclo c’est sa présence sur le terrain ! Vous pouvez les croiser sur le Paris-Brest-Paris, la Jean Racine,  autour du Tour, ou encore les salons vélos, mais également le Salon des maires et des collectivités  locales ou pour l’occasion Jérôme avait posé ses micros sur le stand de la Fédération.

À ce propos, la Fédération française de cyclotourisme est partenaire de cette aventure médiatique depuis le début. Les valeurs véhiculées par le média étant similaires et complémentaires, il était logique que nous nous associions pour faire rayonner le vélo au plus grand nombre.

Sur Radio Cyclo, vous trouverez des podcasts (émissions de radio, que vous pouvez écouter à la demande), mais également des reportages vidéos réalisés sur le terrain. Le tout avec une rigueur journalistique même si l’équipe de bénévoles n’en a pas la formation. La passion faisant office de diplôme.

Rencontre avec Jérôme Armand

Comment est né Radio Cyclo ?


Radio Cyclo est née en avril 2019 de ma rencontre avec Arnaud Manzanini, que j’avais connu dans une autre vie professionnelle. Lui ancien coureur amateur de bon niveau, mais aussi finisher de la Race Across America, et créateur de la Race Across France, et  moi passionné d’audiovisuel et de radio.

Quels sont vos liens avec le vélo ? (Avez-vous un passé de cycliste ?)


Pas vraiment, mais un passé de sportif oui. J’allais quand même au collège à vélo parfois. J’avais un vélo course Gitane à l’époque et je me prenais pour un grand champion. Mais je n’ai jamais été licencié en club.

Quel est la charte éditoriale de la radio ?


L’ADN de la radio, c’est de donner la parole à tout le monde, du plus petit au plus grand. J’aime les gens et j’aime beaucoup leur faire raconter une belle histoire. Donc pas de sujet tabou, pas d’exclusion, nous parlons de tous les vélos, du vélo taf ou cyclisme pro, en passant par tous les vélos.

Vos reportages sont animés par la passion et cela se ressent dans le ton des questions. Comment avez-vous recrutés les animateurs qui vous entourent ?


Ça c’est fait naturellement, au hasard de rencontres sur le terrain lors d’évènements ou de salons. En bavardant ( j’adore ça) je sens tout de suite des affinités ……ou pas. Les animateurs ou chroniqueurs sont des passionnés de vélo, des utilisateurs ou licenciés, qui ont surtout les même valeurs que moi, la même envie de donner la parole aux gens

Votre équipe est constituée d’une douzaine de personne, quel est le modèle économique ?


Nous sommes une radio associative. Tout le monde est bénévole. Mais nous prévoyons de mettre en place des partenariats payants, ainsi que des demandes de subventions aux collectivités.

Comment voyez l’évolution de Radio Cyclo ?


Radio Cyclo justement est en train de se structurer, de devenir une radio associative certes, mais viable financièrement, pour être encore plus présent sur les évènements….bref un passage nécessaire pour apporter au auditeurs encore plus de satisfaction.

Que peut-on vous souhaitez pour 2022 ?


De réussir notre évolution. Et de pouvoir donner la parole à encore plus de  passionnés, qui je le répète, ont toujours de belles choses à nous raconter

 

Découvrir Radio Cyclo sur https://www.radiocyclo.fr/

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Visuel : DR – Vidéo : Radio Cyclo
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.