Tout un fromage dans l’Indre

Dans l’Indre, comment ne pas se laisser tenter quand circuits et fromages nous sont servis sur un plateau ? Un guide, une carte, un vélo et nous voici en balade à la découverte des saveurs du Valençay et de la vallée du Suin suivie d’une boucle dans la Brenne et ses milliers d’étangs.

Nous vous invitons sur trois parcours de découverte des fromages de chèvres, de maisons au bâti traditionnel, des paysages et des étangs de la Brenne.

Le goût du Valençay


Ouvrez la guide Petit futé 2021-2022 – Les plus belles balades à vélo, Vélo & fromages , à la page 132.
Le  parcours « Le goût du Valençay »  n’emprunte que des routes départementales où la circulation est très faible ;  52 km, très peu de dénivelé, le nez et les papilles prêtes.

Nous trouverons rapidement les premiers producteurs au lieu-dit Jumeaux. À La Vernelle, la fromagerie Groussin produit des fromages de chèvre A.O.P. Selles-sur-Cher. Toujours à La Vernelle mais dans une toute autre dimension, la fromagerie Jacquin qui élabore et affine annuellement 1 000 tonnes de fromages de chèvre du Berry.

De jolies petites routes nous conduisent à Villentrois et son château du XIe siècle. De côte en côte, de vigne en vigne, de forêt en forêt, nous parvenons à Veuil, un joli village fleuri aux maisons basses, aux toits en forte pente couverts de tuiles plates. Le château du XVIe le domine.

À Vicq-sur-Nahon nous rejoignons la ferme de Mosnay : 250 chèvres laitières  assurent la production de fromages AOP Valençay et AOP Selles-sur-Cher. Le retour sur Valençay par l’itinéraire touristique est un régal avec une arrivée devant le château.

La Pyramide, fromage de Valençay, est un fromage de chèvre à pâte molle et à la croûte finement bleuie résultant de l’affinage. Sa pâte blanche douce est homogène est très fine avec un goût noisette.

Vin et fromage de Valençay forment un couple unique en France. En effet, Valençay est la seule région qui offre deux produits différents, d’appellation d’origine sous un même nom : la fromage AOP et les vins AOC.

Circuit disponible :
http://www.valencay-tourisme.fr/vie-de-pays/a-velo.html https://fr.calameo.com/read/00025503883a422da285b – page 8 du Guide

Où dormir à Valençay :
Le Relais du Moulin (Bonne adresse enregistrée sur veloenfrance.fr  : https://veloenfrance.fr/bonnes-adresses?id_poi=8411428 ) www.hotel-lerelaisdumoulin.com

La Vallée du Suin


Ouvrons notre guide page 130 pour un itinéraire long de 36 km qui alterne plat et quelques petites côtes pour s’échapper  des vallées de la Creuse et du Suin.
 
Départ de Douadic, direction Pouligny-Saint-Pierre par la Voie verte. Au milieu du rond-point à l’entrée du village, trône une pyramide, le fromage – version géante – qui porte l’appellation Pouligny-Saint-Pierre. Première halte, passage obligé par La Maison du Fromage. L’odorat, la vue, le goût et pourquoi pas le toucher sont à la fête et le Pouligny Saint-Pierre, le produit phare, à la place d’honneur dans cette « maison ». Il s’agit bien entendu d’un fromage de chèvre AOP reconnaissable par sa forme pyramidale et sa couleur bleue ou blanche crème. Sa saveur est à la fois puissante et raffinée.

Prochaine étape, Tournon-Saint-Martin, commune du Parc naturel régional de la Brenne, sur la rive droite de la Creuse.  Nous pourrons y retrouver le fromage produit dans les fermes alentours lors du marché hebdomadaire.

Quelques courtes côtes pour quitter les vallées de la Creuse et du Suin et nous allons traverser des villages au bâti traditionnel du plus bel effet, certaines maisons datent des XV e et XVI e siècles.

Circuit disponible : https://www.parc-naturel-brenne.fr/randonnez/la-brenne-a-velo/circuits-sur-routes-et-chemins/itineraire-velo-n-6-la-vallee-du-suin-48

 

Grande boucle des étangs de la Brenne


Arrivés à Douadic, à peine le temps de souffler et direction la Maison du Parc (Parc naturel régional de la Brenne) à Rosnay. Suivre les panneaux ! Un VTC, un Gravel ou des pneus de 28 assureront le confort sur le chemin.
 
Un passage dans la forêt et par l’étang de la Mer Rouge pour se mettre dans l’ambiance. La Maison du Parc nous ouvre ses portes au pied du château du Bouchet. Le bâtiment est un bon exemple de l’architecture rurale de la Brenne. On y trouve des informations, une salle d’exposition temporaire qui raconte la Brenne, la faune, la flore et parle de la vie dans la région.
 
On y trouve également une boutique qui propose des produits du terroir que l’on peut déguster sur place. En guise d’apéro, une assiette de carpes frites partagée entre amis et accompagnée d’un verre de Valençay blanc, c’est autre chose que des cacahuètes ! 

Pour la suite de la découverte, à notre disposition, des parcours parfaitement balisés et un site : https://www.parc-naturel-brenne.fr/randonnez/la-brenne-a-velo/circuits-sur-routes-et-chemins

Il est temps de reprendre la route par l’itinéraire vélo n°2 que nous quitterons rapidement pour l’itinéraire n°5, Grande boucle des étangs de la Brenne.

Les passages en chemins ou routes blanches sont courts et offrent un dépaysement complet dans la nature entre les étangs, le long de prairies, dans les bois et les landes… Au fait, ici, c’est tout plat ! Seuls les buttons apportent un peu de relief. Nous en avons un exemple à un carrefour, après quelques centaines de mètres. Celui-ci n’est pas très élevé et a servi de carrière pour les constructions. Ces buttons résultent de l’érosion des grès : les plus tendres ont donné du sable, les plus résistants donnent ces buttes d’où on a la vue sur les paysages alentours.

La balade se poursuit, ici tout est calme, seuls les oiseaux peuplent les lieux. Ils seront plus nombreux à certaines périodes. Un bain de nature, même les maisons sont discrètes avec leurs murs bas de grès rouge et leur toit de tuiles plates…

Pour notre part, nous nous arrêterons à Mézières-en-Brenne et poserons nos sacoches à la maison d’hôtes, le Sanglier Hirsute, une résidence éco-culinaire du champ à l’assiette.

Dans village on peut voir l’église Sainte-Marie-Madeleine, de plus pur style gothique, les deux tours qui restent du château féodal et d’anciennes demeures médiévales.

Et en souvenir on peut rapporter quelques pyramides…

Texte et photos : Georges Golse
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.