Trait d’union européen 2021, Paris – Amsterdam

Ce Trait d’union européen 2021 représente celui des retrouvailles entre 19 cyclos qui ont parcouru 595 km entre Paris et Amsterdam.

Le Trait d’union européen (TUE) était de retour en 2021 après une année de pause pour cause de Covid.  Toujours sous l’impulsion de l’UECT, Patrice Godart et de l’ Asptt de Saint-Quentin cette organisation à vélo qui existe depuis 1983 ralliait cette année Paris à Amsterdam.

Le principe du TUE est de relier des capitales européennes soit au départ de Paris soit (et) entre-elles. Quand les organisateurs parlent d’Europe, ils pensent avant tout  à l’Europe géographique car ils ne s’interdisent pas de sortir du cadre économique de l’Union européenne. Depuis sa création, ce n’est pas moins de 42 capitales qui ont été le but de ces longs voyages entre passionnés.

Cette année, il y avait dix-neuf participants dont  huit femmes, nous arrivons bientôt à une parité… Au programme un départ de Paris le 19 août pour rejoindre Amsterdam, capitale des Pays-Bas, 595 kilomètres plus loin le 23 août. Le tout en cinq étapes et trois pays puisque les cyclistes sont passés par la Belgique.

Les cinq étapes du TUE

  • Ermont – Amiens :  131,9 km
  • Amiens – Aire-sur-la-Lys : 120,2 km
  • Aire-sur-la-Lys – Bruges :  109,5 km
  • Bruges – Brielle :  133,0 km
  • Brielle – Amsterdam :  100,3 km

Au total, ce parcours est de 600 km  pour  3 006 m de dénivelé positif.

Rencontre avec Patrice Godart, organisateur du Trait d’union européen

Vous êtes un européen convaincu, comment s’organise le choix des parcours au sein de l’Europe ?


Le choix du parcours ce fait de la manière suivante : soit on repart sur un parcours de liaison existant entre les capitales, soit il est créé un nouveau parcours si c’est une nouvelle liaison vers une capitale.
À noter que toutes les liaisons ont été reconnues entièrement à bicyclette ce qui nous permet de proposer des parcours fiables.

Vous êtes présent depuis la première édition en 1983, avez-vous remarqué des changements concernant les participants (leurs attentes, leurs niveaux sportifs, l’arrivée des VAE, etc. ) ?

Au début des TUE, les liaisons s’effectuaient « à la sacoche » et parfois en cyclo-camping (il y a toujours des adeptes pour ces deux formules).

Les cyclos vieillissants une assistance pour le transport des bagages est utilisée, tout en gardant l’esprit « cyclotouriste ». En général 100/120 km sont effectués par jour à 18-20 km/h de moyenne.

À ma connaissance question VAE, ces TUE sont faisables mais il faudra bien anticiper pour la recharge de la batterie. 

Quels sont vos plus beaux souvenirs de Trait d’union européen ?

Après avoir effectué les 42 TUE, j’ai des souvenirs plein la tête, mais les plus marquants sont lors des parcours à travers les Balkans en 2010 et 2015, puis lors de la traversée de la Biélorussie/Russie pour aller de Minsk jusqu’à Saint-Pétersbourg via Moscou en 2016, mais la liaison vers Dublin en effectuant le tour complet de l’Irlande reste aussi un moment fort.

Revenons à l’édition 2021, vous étiez seulement  dix-neuf au lieu d’une trentaine habituellement. Pour quelle raison ?


Pour une question de logistique premièrement et également parce que le Covid a fait que plusieurs personnes ont déclaré forfait.

Avec le contexte sanitaire, cette édition fût-elle plus compliquée à organiser ?


Effectivement le Covid a bien compliqué la tâche pour la logistique hébergements, s’agissant du parcours, nous n’avons pas eu de problème car il est connu et pour ma part c’était la quatrième fois que je ralliai Paris à Amsterdam.

Sur le blog, vous tenez un journal quotidien, comment vous répartissez-vous les rôles et quelles sont les choses que l’on s’interdit de raconter ?


Le blog est tenu par Catherine qui a toute liberté de narrer son vécu. 
Guy lui est chargé du reportage photo ; s’agissant des photos des sex-shop, dans le « quartier rouge » c’est un clin d’œil, car il y en a plus que d’épiceries et il n’a pas été évoqué les magasins où le cannabis est en vente libre, mais uniquement pour les habitants d’Amsterdam. 

Quel sera le prochain Trait d’union européen ?


À ce jour, rien n’est défini pour les années à venir, peut-être une liaison vers Helsinki (Finlande) ou Chișinău (Moldavie), mais tout cela dépendra de ce que nous réserve l’avenir ?

Pour aller plus loin


Retrouvez le blog au jour le jour de l’édition 2021 avec texte et photos : https://www.myatlas.com/dup22cathguy/tue-2021-paris-amsterdam?subscribe=1750674620

Plus d’information sur l’Union européenne de cyclotourisme (UECT) : https://uect.org/fr/

 

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Photos : Organisation TUE
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.