Tour de Seine-Maritime par les véloroutes et Voies vertes

Après la Semaine fédérale de cyclotourisme à Valognes, dans le Cotentin, retour en Normandie. Direction le département de Seine-Maritime. Trois véloroutes et Voies vertes permettent d’en faire un tour complet en une boucle de 325 km.

Ces trois véloroutes permettent d’admirer la diversité des paysages qu’offrent le Pays de Bray, la Côte d’Albâtre et la Vallée de la Seine que nous découvrirons successivement avant le retour à Rouen, au point de départ de la boucle 

En suivant l Avenue Verte Paris-Londres®


Après un court voyage en train entre Rouen et Serqueuxl’Avenue Verte Paris-Londres®, nous entraîne à travers le Pays de Bray, véritable vitrine des images typiques de Normandie. Tout y est : pommiers, vaches, prairies… et ce qui va avec : cidre, fromages – en particulier le Neufchâtel® en forme de cœur.  

La véloroute est tracée sur l’ancienne voie ferrée qui reliait Dieppe à Paris, donc, c’est tout plat, mais alentours, le paysage est bien vallonné ! La visite à la ferme coopérative « Marcotte » à Saint-Saire et des vergers de la Gentilhommière à Osmoy-Saint-Valery vous permettront de découvrir les produits locaux de qualité. En chemin, le château de Mesnières-en-Bray et les ruines du château d’Arques. Bientôt vous ressentirez le vent de la mer et verrez des oiseaux marins… Dieppe, cité maritime, «Ville d’art et d’histoire » n’est plus très loin dans le décor des falaises de la Côte d’Albâtre. Le port, le front de mer et le château planté au sommet de la falaise ont su nous séduire.  

Le long de la Côte vers le Havre


La Vélomaritime® va nous conduire jusqu’au Havre… mais ce sera plus sportif  ! La véloroute du lin offre une alternative plus douce et plus familiale. Ce sera sportif car il faudra escalader les falaises de craie les plus hautes d’Europe, puis plonger au fond des valleuses… Mais les efforts sont récompensés tant les paysages sont superbes dans une belle lumière qui n’a pas manqué d’attirer les peintres tels Claude Monet ou Georges Braque qui repose au cimetière marin de Varengeville-sur-mer. Sainte Marguerite-sur-Mer, Quiberville-sur-Mer, Saint-Aubin-sur-Mer et Veules-les-Roses, un des « Plus beaux villages de France®» à l’embouchure du plus petit fleuve de France. Autant de stations à découvrir avant Saint-Valéry-en-Caux où s’impose la visite de la Maison Henri IV qui permet de découvrir l’histoire locale et l’histoire de la pêche. 

Nous nous écartons de la côte au milieu de champs de lin dont la qualité est recherchée. Fécamp est en vue et va nous séduire. Première visite au Palais Bénédictine où s’élabore la célèbre liqueur. Mais, loin d’être une simple distillerie, ce Palais est un chef d’œuvre architectural d’inspiration Gothique et Renaissance de la fin du XIXe siècle qui abrite les collections d’art ancien et sacré de son fondateur Alexandre Le Grand, fécampois, négociant en vin. Autre visite, le musée des Pêcheries.

Vous pourrez y passer des heures à découvrir les collections liées à l’histoire de la ville et de la pêche. Prochain site archi connu…Etretat. La falaise d’Aval, l’Aiguille Creuse mais aussi les Jardins d’Étretat, le Clos Lupin, maison de vacances de Maurice Leblanc auteur d’Arsène Lupin… Les valleuses proches éclairées par la lumière du soir sont magnifiques.  

La valleuse  de Saint-Jouin-Bruneval abrite le mémorial dédié à l’opération Biting, un raid britannique dans la nuit du 27 au 28 février 1942, dont l’’objectif était de voler des parties d’un radar allemand.

Le Havre 

La ville inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco mérite que l’on prenne son temps afin de découvrir les transformations qu’elle a subies au cours de son histoire et tout particulièrement suite aux bombardements qui ont détruit une grande partie de la ville. La reconstruction est l’œuvre d’Auguste Perret.  À voir : l’appartement témoin, l’église Saint-Joseph, le MuMa et ses collections impressionnistes, le Volcan, œuvre d’Oscar Niemeyer, la Catène de Containers, œuvre de Vincent Ganivet, deux arches monumentales en conteneurs d’une légèreté et d’une grâce étonnantes qui nous rappelle que Le Havre est le premier port français et le cinquième européen pour le trafic de conteneurs.   

La Seine à Vélo®


Il ne nous reste plus qu’à remonter la vallée de la Seine en suivant La Seine à Vélo®, avec ses nombreuses abbayes, ses musées et autres sites culturels ayant donné naissance à l’Impressionnisme.  

Retour à Rouen, où cette année 2021 est marquée par le bicentenaire de la naissance de Gustave Flaubert.  

Texte et photos : Georges Golse  
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.