Pays de Montbéliard, une région à découvrir

Nous vous invitons à faire plus ample connaissance avec cette cité de Franche Comté et les communes qui constituent le Pays de Montbéliard. En vélo sur l’EuroVélo 6 ou sur la route des vacances, le Pays de Montbéliard mérite d’être mieux connu !

Un jour ou l’autre, nous sommes tous passés par Montbéliard, que ce soit sur la route du Jura, des Vosges ou de l’Alsace, vers l’Allemagne ou la Suisse toute proche. En vélo, l’EuroVélo 6 (Mer Noire-Atlantique, de Budapest à Nantes) traverse le Pays de Montbéliard sur 32 km, longeant le Canal du Rhône au Rhin et le Doubs.

Peut-être vous êtes-vous arrêtés, peut-être avez-vous visité la ville, attirés par le château qui la domine. Et puis, qui ignore qu’avec Sochaux, la ville voisine, nous sommes au royaume de l’automobile, berceau de la marque au lion.

Si nous sommes passés par là, c’est que le Pays de Montbéliard est situé dans un couloir, un passage entre les Vosges et le Jura contre lequel il s’adosse. Trouée de Belfort ou Porte de Bourgogne selon les cartes de France. Aujourd’hui donc, autoroutes et chemin de fer passent par là mais il n’en  fut pas toujours de même car la région n’est devenue française qu’en 1793 et donc soigneusement mise à l’écart des voies de communication du Royaume de France. Toute une histoire singulière qui marque, aujourd’hui encore le Pays de Montbéliard, ancienne Principauté des Princes de Wurtemberg, de 1407 à 1793.  

Découvrir en vélo

Outre l’EuroVélo, le réseau cyclable du Pays de Montbéliard compte aujourd’hui plus de 160 km d’itinéraires cyclables, dont 90 de voies vertes en site propre. Quatorze circuits cyclotouristiques sont proposés pour une découverte à vélo : http://www.agglo-montbeliard.fr/#!/deplacements/a-velo/a-velo-dans-lagglo.html

On peut choisir parmi toute une variété de parcours au relief plus ou moins marqué, souvent bien ombragés, au milieu de forêts de hêtres et de résineux, dans une nature verdoyante de prairies et de vergers. Il y en a pour tous les goûts !

Ne pas manquer :

– à Montbéliard, la cité des princes, au pied de son château. Quatre siècles d’un singulier destin sous le règne des Wurtemberg à parcourir en suivant  le sentier « Heinrich Schickhardt et son temps ». Il permet de découvrir l’œuvre de l’architecte wurtembergeois, et d’autres pièces importantes du patrimoine montbéliardais des XVIe et XVIIe siècles comme les Halles, le temple Saint-Georges, les hôtels Forstner, de Franquemont, de la Croix d’Or et la pierre à poissons.

Le temple Saint-Martin est le plus ancien édifice français affecté au culte de la Réforme.

– à Sochaux : le Musée de l’Aventure Peugeot qui présente sur 6 000 m2 d’exposition, 200 ans de l’histoire industrielle de Peugeot, de 1810 à aujourd’hui. Des heures de souvenirs, de nostalgie, devant  des bicyclettes, des automobiles ou tout autre objet made by Peugeot. www.museepeugeot.com

– à Audincourt, l’église du Sacré-Cœur, une église contemporaine ornée des vitraux de Fernand Léger, à l’histoire hors du commun et qui fête ses 70 ans d’existence (classée « Patrimoine du XXe siècle »).

– à Mandeure,  le théâtre Gallo-romain qui fut le plus grand théâtre de Gaule romaine et le Musée de la paysannerie et des vieux métiers.

– à Vandoncourt,  la Damassine, maison de la nature et des vergers et le pont Sarrazin (arche naturelle de pierre, source de légendes).

– à Fesche-le-Châtel, l’entreprise Cristel, fabricant d’articles de cuisson et d’ustensiles culinaires 100 % made in France, haut de gamme, installée dans les anciennes usines Japy (« Entreprise du Patrimoine Vivant »).

– à Saint-Julien-les-Montbéliard, l’Etang des Princes, un site idéal pour un pique-nique.  

– à Bavans, le fort du Mont Bart au sommet d’une belle côte (à 497m point de vue à 360° sur le Pays de Montbéliard, les Vosges et le Jura).

A découvrir :

– La saucisse de Montbéliard : fabriquée depuis le XIVe siècle et servie avec des lentilles, de la cancoillotte ou en Pepet fier, un gratin de pommes de terre. (http://www.patrimoine-pays-de-montbeliard.fr/index.php?id=155)

– Les fromages –Comté, cancoillotte, morbier- produits avec le lait des vaches montbéliardes dont l’histoire remonte au début du XVIIIe siècle.

Lire le dossier à paraître dans la revue Cyclotourisme n° 714, juillet août 2021.

Renseignements : www.paysdemontbeliard-tourisme.com

Texte et photos : Georges Golse
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.