Des remorques vélos qui changent la vie !

 
Avec l’essor du vélo lié souvent à une sensibilité écologique, nous sommes témoins du développement de modèles axés sur l’utilisation familiale. Présentation et conseils pour choisir sa remorque.

Denis Vitiel, président de la commission Sécurité de la Fédération française de cyclotourisme,  nous présente les modèles les plus adéquats pour transporter ses enfants ou même ses affaires. Suivez le guide !

Vous souhaitez faire des balades ou partir en voyage en famille mais vos enfants n’ont pas l’âge de pédaler seuls ou sur de longs trajets. Dans ce cas, la remorque est parfaitement adaptée pour un transport à l’abri et en toute sécurité.

Quelques conseils pour vous aider à choisir

Les remorques pour enfants sont très pratiques pour les sorties avec un à deux enfants en bas âge. Elles permettent d’effectuer des trajets quotidiens pour transporter vos enfants à l’école ou faire des courses rapides en leur compagnie.

Elles sont aussi très utiles lors de voyages en famille sur plusieurs jours. Plus sécurisées qu’un siège-vélo, l’enfant y est plus à l’aise et plus confortablement installé. Il peut ainsi jouer ou faire la sieste tranquillement pendant le trajet.

La remorque peut être munie d’équipements spécifiques pour la sécurité et le confort : protection imperméable et coupe-vent, moustiquaire, fanion de sécurité pour être visible au milieu de la circulation, ceinture de sécurité, etc.

À partir de quel âge peut-on transporter un enfant dans une remorque ?

Les fabricants donnent 9-10 mois comme âge minimal pour un enfant transporté.

Mais pourquoi s’accordent-ils tous sur cet âge ?

En moyenne, en Europe, l’âge moyen de tenue assise sans appui est de 7 mois (avec une marge de +/- 2 mois). Entre 9 et 10 mois, on peut donc considérer que les enfants tiennent tous assis sans difficulté. C’est aussi le moment où ils commencent à se déplacer, que ce soit à plat ventre, à quatre pattes ou même debout. Ils ont donc entraîné leurs muscles à se soutenir, en particulier au niveau du port de tête avec une sollicitation constante des cervicales, notamment lorsqu’ils effectuent des changements de posture (position couchée à position assise, position assise à position debout).

Exemples de remorques

La Cab 2 de Thule Chariot : modèle haut de gamme polyvalent à deux places. Dotée de suspensions pour absorber les chocs, elle convient aussi bien pour se rendre à l’épicerie du coin qu’en balade en plein air. Son coffre XXL permet au cycliste d’y ranger aisément toutes les affaires de son enfant et ses courses.

– La Croozer Kid Mono : modèle robuste, par sa composition en acier et aluminium, permettant de transporter un enfant en toute sécurité. Elle offre les équipements suivants : ceinture en cinq points, pare-chocs, réflecteurs et éléments réfléchissants renforçant encore plus la sécurité du plus petit. Côté confort : espace accueillant une place pouvant transporter un enfant jusqu’à 35 kilos, dotée d’une housse contre la pluie intégrée faisant office de moustiquaire. Elle est facilement pliable avec poignée réglable et frein de stationnement. Idéal pour balades en ville, le kit piéton la transformant en poussette citadine grâce à une petite roue avant qui se clipse et se verrouille automatiquement de manière ultra simple et rapide.

Il existe d’autres marques et modèles. À chacun de voir chez son vélociste qui saura conseiller.

Texte : Denis Vittiel – Photos : Richard Bord – Constructeurs
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.