Batteries lithium : Un peu de technique 

Les vélos à assistance électrique sont de plus en plus présents au sein de nos pelotons. La bonne utilisation des batteries nécessite quelques connaissances que nous livre Denis Vitiel.

La semaine dernière, nous évoquions les précautions de sécurité à adopter avec les batteries lithium. Cette semaine, Denis Vitiel, président de la commission Sécurité de la Fédération française de cyclotourismen,  nous parle de technique et de fréquence d’utilisation.

Un peu de technique

  • Certaines batteries doivent être détachées du vélo pour être chargées, d’autres peuvent être chargées à même le VAE.
  • Dans le cas de batterie intégrée au cadre, il n’est en général pas nécessaire de l’enlever pour la charger mais  il faut vérifier qu’elle est éteinte (voyants lumineux) ainsi que la console.
  • Avant d’enlever la batterie, vérifier qu’elle est éteinte tout comme l’ordinateur.
  • Il est important de toujours enlever la batterie avant de faire l’entretien du vélo, pour éviter de déclencher son fonctionnement pendant les réparations et le nettoyage.
  • Enlever aussi la batterie avant de transporter votre vélo sur votre voiture… et ne pas l’oublier chez soi au risque de ne pouvoir utiliser votre vélo à destination !
  • Avant de replacer la batterie, vérifier qu’elle est éteinte pour éviter d’endommager les cellules.
  • Ne pas oublier de toujours verrouiller la batterie une fois installée.

Qu’est-ce que l’effet de mémoire ? 

Il s’agit d’un problème rencontré sur certaines batteries rechargeables lorsqu’elles sont déchargées incomplètement.

Les cellules de la batterie sous ce niveau de charge ne sont plus utilisées, elles sont « oubliées » par la batterie. Il en résulte une perte de la charge totale utilisable de la batterie. C’est ce qu’on appelle « l’effet mémoire ».

Il était donc recommandé par les fabricants d’attendre la décharge totale de la batterie avant de la recharger, ce qui n’est pas le cas avec les batteries lithium-ion

Fréquence d’utilisation

Domicile-travail ou trajets du quotidien, si certains utilisent leur VAE toute l’année, d’autres lui réservent un usage plus saisonnier.

En Allemagne, l’Institut de prévention des sinistres et de recherche sur les sinistres des assureurs publics (IFS) met en garde contre le risque d’incendie lors du « réveil » de la batterie après plusieurs mois d’inactivité.

Selon l’endroit et les conditions dans lesquelles elles ont été stockées, les batteries peuvent avoir souffert durant la saison froide. Les basses températures et les décharges dites profondes peuvent avoir provoqué des dommages qui, dans le pire des cas, peuvent conduire à un incendie lors du rechargement.

Pour finir, il est recommandé de charger de préférence les batteries sous surveillance plutôt que la nuit.  


Lire l’article précédent sur les batteries lithium :
Batteries lithium : Précautions de sécurité 

Retrouvez chaque mois des conseils Technique et Sécurité dans la revue Cyclotourisme, la revue officielle de la Fédération française de cyclotourisme.

Texte : Denis Vitiel, président de la commission Sécurité de la Fédération française de cyclotourisme – Photos : Envato
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.