Un outil de signalement des anomalies cyclables

 
Développé par l’association « Vélo & Territoires », cet outil de signalement permet de mettre en évidence des anomalies notamment sur les véloroutes.

Développé à l’échelle d’un grand itinéraire, l’outil de signalement des anomalies peut être déployé sur des réseaux cyclables à différentes échelles. Basé sur la contribution des usagers et sur une identification fine des maîtres d’ouvrage et/ou des gestionnaires, l’outil de signalement offre une solution simple et transparente à la gestion d’anomalie.

L’usager est assuré que son information est transmise à la bonne personne et cette dernière lui notifie ensuite la résolution du problème rencontré.

Contexte et origines

C’est sur l’EuroVelo 1 – La Vélodyssée que l’outil de signalement a été développé et expérimenté en 2019 par Vélo & Territoires grâce au financement du projet AtlanticOnBike. Un diagnostic qualité approfondi avait été préalablement conduit mettant en évidence plus de 700 anomalies sur les 1 300 km de la partie française de cette véloroute : obstacle sur la voie, jalonnement manquant, déviation locale, etc. Un état des lieux de telle ampleur est ponctuel et s’avère coûteux. Détecter les anomalies et les résoudre avec la réactivité nécessaire doit être rendu possible au fil de l’eau, c’est tout l’intérêt de l’outil de signalement.

Objectif

L’outil de signalement vise à améliorer la circulation de l’information sur les anomalies, en s’appuyant sur les usagers et les acteurs de terrains.

L’information circule dans les deux sens :

  • l’anomalie relevée sur l’itinéraire par l’usager remonte au maître d’ouvrage concerné. Ce dernier en prend connaissance entre deux de ses propres patrouilles et peut alors adapter son action en fonction. L’usager peut également émettre des suggestions d’équipement s’il considère qu’un point de son parcours nécessiterait un aménagement spécifique (exemple : passerelle, barrière, etc).
  • le maître d’ouvrage redescend l’information à l’usager pour lui faciliter la préparation de son trajet (exemples : tronçon inondé, route barrée). L’usager peut alors prendre les prédispositions nécessaires et, le cas échéant, bifurquer sur un itinéraire bis non jalonné.

Vous souhaitez utiliser cet outil, inscrivez-vous au webinaire ?

Quand ?
9 avril – 10 h 00 à 11 h 30 : webinaire à destination des maîtres d’ouvrage
16 avril – 10 h  00 à 11 h 30 : webinaire à destination des usagers

Au programme ?

  • Pourquoi cet outil ?
  • Comment le mettre en place ?
  • Son fonctionnement
  • Les perspectives et évolutions envisagées

S’inscrire

 
Texte : Jean-Pierre Giorgi / Vélo & Territoires – Photo : Jean-Luc Armand
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.