Batteries lithium : Précautions de sécurité 

 
Les batteries de vélos à assistance électrique sont très performantes. Les capacités de charges vont en augmentant. Voilà quelques règles de sécurité à observer.

Denis Vitiel, président de la commission Sécurité nous donne quelques précautions à prendre avec les batteries de nos vélos.

Ces règles sont valables pour toutes les batteries à technologie Li-iOn. 

De manière générale, les batteries Li-iOn n’ont pas vraiment de contraintes : 

  • Elles n’ont pas d’effet mémoire et peuvent donc être rechargées partiellement à tout moment, quel que soit leur état de charge.
  • Une petite recharge lors d’un arrêt ne posera pas de problème.
  • Une interruption de charge ne les endommage pas. 
  • Il n’est pas nécessaire de les décharger complètement avant de les brancher. 
  • Cependant, il est recommandé de les charger à 60 % de leur capacité avant de les laisser en repos prolongé. Ne pas respecter cette règle peut les endommager durablement… voire ne plus les voir se « réveiller » ! 

Beaucoup d’objets que nous utilisons dans la vie courante peuvent provoquer de sérieux dommages matériels et corporels s’ils ne sont pas utilisés en respectant quelques règles élémentaires. Il en est de même pour les batteries au lithium qui peuvent s’avérer dangereuses si elles ne sont pas utilisées et manipulées correctement. En effet, une mauvaise utilisation de votre batterie peut engendrer des risques d’incendie ou d’explosion. 

Quelques règles à respecter pour la charge de votre batterie 

  • Avant de la charger, inspecter attentivement son emballage afin de vérifier l’absence de détérioration ou d’une déformation. En cas de défaut, ne la chargez pas. 

 

  • Brancher toujours en premier le chargeur à la prise secteur d’alimentation électrique, puis la batterie au chargeur. 

 

  • Utiliser toujours un chargeur conçu pour la batterie et de préférence le chargeur fourni avec la batterie. 

 

  • Seuls les chargeurs spécifiquement étudiés pour la charge de batterie lithium doivent être utilisés pour recharger ce type d’éléments. 

 

  • La charger au complet avant la première utilisation. Par la suite, il est conseillé de l’utiliser à une charge partielle le plus souvent possible, entre 30 et 70 % de la charge totale. Cela évite son vieillissement prématuré. Toutefois, lorsque vous utilisez votre vélo pour une longue sortie ou un voyage, chargez-la à 100 %.

 

  • Il est impératif de charger votre batterie sur une surface à l’épreuve du feu résistant à la chaleur et non conductrice de courant afin de prévenir tout dommage lié à un court-circuit ou à un éventuel problème de charge. 

 

  • Ne pas charger sur une surface inflammable (moquette, parquet…) ou à proximité de matières inflammables. 

 

  • Ne jamais charger une batterie gonflée, qui a coulé ou qui est endommagée. Un pack abîmé suite à un choc est potentiellement dangereux et peut prendre feu suite à un court-circuit interne. Un pack abîmé doit être mis sous surveillance car il peut mettre plus de dix minutes à prendre feu après l’incident. 

 

  • En cas de gros choc sur votre batterie, ne plus vous en servir. Rapprochez-vous d’une déchèterie pour la faire recycler. 

 

  • Si de l’électrolyte des éléments se retrouve en contact avec votre peau, lavez abondamment avec du savon et de l’eau. Pour un contact avec les yeux, rincer abondamment à l’eau froide et voir un médecin immédiatement. 

 

  • Une fois la charge terminée, ne jamais remettre en charge le pack pour les « gonfler à bloc » car le chargeur va envoyer un courant fort qui risque de provoquer une surchauffe menant tout droit à une combustion. 

 

  • Ne pas stocker la batterie dans un endroit trop chaud (supérieur à 40 °C) ou trop froid (-5 °C). La température ambiante doit être idéalement comprise entre 5 °C et 40 °C donc ne pas laissez votre batterie dans un véhicule ou directement exposée au soleil. 

 

  • Avant de la recycler, la décharger lentement et complètement au préalable. 

 

  • En cas d’élévation anormale de la température, tout arrêter… et voir un technicien ! 

Les batteries lithium-ion maintenant utilisées dans les VAE possèdent un système de gestion de charge intégré (Battery Management System : BMS) et ne sont pas pénalisées par l’effet de mémoire : il n’est donc pas utile d’attendre que la batterie soit entièrement déchargée avant de la recharger. 

 

Texte : Denis Vitiel, président de la commission Sécurité de la Fédération française de cyclotourisme – Photos : Pixabay
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.