L’incroyable randonnée VTT « La Gynépolitaine »

 
Une randonnée, la Gynépolitaine, a pu se dérouler grâce au protocole sanitaire très strict mis en place par le club de cyclotourisme ESVD Cyclo.

Le 7 mars dernier s’est tenue la traditionnelle randonnée VTT « La Gynépolitaine » organisée par l’Étoile Sportive de la Ville aux Dames (ESVD) proche de Tours dans le département de l’Indre-et-Loire.

Ce qui parait incroyable aujourd’hui c’est que 400 participants ont pu se retrouver sur quatre randonnées à la découverte des alentours riches en histoire et nature.

Des circuits de 22, 34, 47 et 54 km étaient proposés aux participants dont beaucoup d’enfants et de familles.

Lors d’une interview accordé à la Nouvelle République, les organisateurs, Yvon Neuhaard et Mary Cartier, se réjouissaient qu’une manifestation de ce genre puisse enfin se tenir. Même si cela impliqué de suivre un protocole sanitaire strict, tout le monde était ravi au final de pouvoir enfin se retrouver pour partager sa passion. Comme l’explique au journal les organisateurs, ce fut un travail de longue haleine, pour obtenir les autorisations afin que tout soit bien cadré, tout comme a été important l’investissement des bénévoles, mais cela donne au final, un beau résultat !

Les images de la manifestations sont à retrouver dans le JT des Sports de la TV-Tours Val de Loire à 10 mn 40 secondes : 

3 questions aux organisateurs Yvon Neuhaard et Mary Cartier

 

Cela vous semblez important de maintenir l’événement malgré les contre-indications ?

C’est un peu un défi que nous nous sommes lancé. Nous avons une sous-section VTT dynamique qui nous a proposé d’essayer de faire notre organisation comme tous les ans à notre date suite à une participation à une randonnée entre les 2 confinements où les organisateurs avaient déjà mis en place des mesures. Nous en avons discuté, mis en place des protocoles et monté le dossier très sérieusement avec plans de circulations, etc.

Je tiens à remercier notre préfète qui a fait preuve d’ouverture d’esprit en nous faisant confiance et de pouvoir bénéficier d’espaces qui nous permettait de faire de la distanciation. Nous avons eu aussi la chance d’être dans une zone où le virus était « calme ». Nous étions très attentif à son évolution car tout pouvait être remis en cause très rapidement.

Avez-vous eu le sentiment d’apporter une bouffée d’oxygène aux participants ?

Une énorme bouffée d’oxygène ! nous avons battu nos records de participants, certains n’ayant pas hésité à faire beaucoup de kilomètres pour sortir de leur secteur qu’il connaisse par cœur à force de rouler tous les dimanches sur les mêmes chemins. Les remerciements à l’arrivée nous ont fait chaud au cœur. Les clins d’œil et signes d’amitiés aux photographes et aux commissaires se sont multipliés tout au long du parcours. Un remerciement aux participants qui ont été très corrects en respectant parfaitement les mesures sanitaires, preuve qu’ils avaient compris où était leur intérêt en vue d’éventuelles prochaines organisations.

Nous avons coutume de dire « à vélo tout est plus beau ! » pensez-vous que le vélo peut-être une des solutions pour sortir de cette crise sanitaire ?

Le vélo est une pratique accessible à beaucoup de monde, mais reste soumis aux conditions météorologiques. Il nous permet de découvrir des endroits magnifiques. Nous avons la chance d’être situé en bordure du parcours de La Loire à Vélo et à proximité du Cher à Vélo.

Pour les déplacements maison / travail beaucoup de progrès restent encore à faire pour pouvoir circuler sans danger en ayant des voies réservées et adaptées. Les mentalités doivent aussi évoluer côté automobilistes pour que les distances de sécurité soient respectées et la route partagée en se respectant mutuellement. En ville certains cyclistes ont des progrès à faire (ne pas circuler à contresens, sur les trottoirs, etc.

Plus d’informations sur l’ ESVD Cyclo : http://www.cyclovilleauxdames.fr/index.html

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Photo : Yannick Pousin, ESVD Cyclo
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.