L’Hannibal Rider : Un brevet de 2 500 km entre la France et l’Italie

 
L’amicale Cyclo Pavillaise en Seine-Maritime vous propose un brevet fédéral longue distance  de 2 500 km à réaliser en 300 heures en traversant les Alpes.

Le dimanche 1er août 2021, si les conditions sanitaires le permettent, aura lieu l’Hannibal Rider, entre Pavilly et le Piémont en Italie. Durant  treize jours, vous partirez sur les traces d’Hannibal Barca, grand stratège Romain, qui en 218 avant Jésus-Christ traversa les Alpes à dos d’éléphants…

Pour la centaine de cyclos attendu sur cette maxi-randonnée, les montures, seront également tout-terrain, car le Gravel est fortement recommandé pour « passer » tous les types de terrains proposés par Patrick Chrétien l’organisateur.

Un défi personnel de 2 500 km

Le délais de 300 heures octroyé pour réaliser ces 2 500 km est basé sur une base de 190 à 240 km par jour, soit 12 heures de selle par jour. Ce qui laisse (en théorie) 12 heures pour la récupération. Durant ce brevet, vous serez en autonomie totale, ce qui rajoute du « piquant » à l’aventure. L’organisation, ne souhaite pas de concurrents qui seraient suivis avec un camping-car pour assistance, les conditions doivent être les même pour tous les participants.

Avant de vous lancer, voici d’ores et déjà quelques chiffres qui vous permettront de vous faire une idée de votre voyage :

  • 39 000 mètres de dénivelés
  • 160 km en section Gravel
  •  52 cols à franchir, 15 à plus de 2 000 mètres, un à plus de 3 000 mètres
  • 15 sites BPF

Témoignage de Patrick Chrétien sur la reconnaissance du parcours durant l’été 2020

« Tout d’abord la route commence en Normandie, plus précisément dans le Parc régional des boucles de la Seine. Quelques belles côtes bien corsées avant de rejoindre la charmante vallée de l’Eure. Vient ensuite la haute vallée de Chevreuse et sa magnifique forêt de Rambouillet suivie de la vallée de l’Essonne qui vous fera découvrir ses secrets. À Gien la Loire à vélo® et son Pont Canal vous attendent.

Les côtes du Nivernais et du Morvan pour se mettre en jambes afin d’affronter la moyenne montagne du bas et haut Jura. Les choses sérieuses commencent dans l’Ain avec son célèbre Grand Colombier bien pentu !

On peut dire que la haute montagne débute à la « Petite Venise » des Alpes, l’occasion de faire une pause sur les bords du lac Annecy avant de s’attaquer aux 800 km les plus difficiles du parcours. Les cols vont se succéder sans répit et toujours de plus en plus haut pour atteindre le point culminant de 2 764 m pour la partie française.

Depuis le fort de Variselle, profitez de la vue qui s’offre à vous sur le lac du Mont-Cenis avant de redescendre sur le versant italien. À Susa dans le Piemont, offrez-vous  une glace chez Zucchero Di Canna, cela sera bien nécessaire pour gravir le col de Finestre , le mont Ventoux semble facile au vue des difficultés annoncées : 18 km à 9,3 % dont la moitié en piste caillouteuse !

Vient ensuite l’ancienne piste militaire dit « La strada del Assietta » :  35 km de Gravel avec une belle brochette de cols à plus de 2 000 m. Au col Basset prendre la piste à droite, attention vérifier bien vos freins ! La descente, longue et raide, sur Oulx ne laisse pas de place à la moindre négligence.

Bardonnecchia, point de départ du col de Sommeiller, première partie goudronnée jusqu’à Rochemolles, puis 20 km de piste avec un paysage à couper le souffle,  les derniers kilomètres de la piste sont un peu chaotique « 3 009 m d’altitude » point culminant de l’Hannibal Rider.

On repasse en France via le col de l’Échelle pour atteindre la charmante vallée de la Clarée. À Mizoën prendre la direction du plateau d’Emparis, piste très roulante, paysage magnifique et sauvage.

Une petite pause s’impose à Besse : petit village de montagne restauré. Le col de Sarenne ou le final. Passage du col muletier dit «  Cluy » afin de rejoindre Bourg-Oisans. Impressionnante pente du col de Solude avec son dernier kilomètre en Gravel. Le Paquetout, court mais terrible !

Pour en finir avec l’enchaînement des cols, il faudra avoir franchi le Dévoluy et le Vercors… Plus que 800 km ou il reste encore quelques cols à rencontrées en Ardêche et Haute-Loire… »

En résumé

L’Hannibal Rider, brevet fédéral longue distance, avec un départ le dimanche 1er août 2021 à partir de 7 h.

Au programme :  2500 km à réaliser en 300 heures maximum. Limité au nombre de 100 participants, le montant de l’inscription est de 30 € pour les licenciés à la Fédération française de cyclotourisme et de 35 € pour les non-licenciés. Cela vous tente ?

Plus d’informations et inscriptions : www.klikego.com/inscription

Texte : Jean-Pierre Giorgi / Patrick Chrétien –Photos : Patrick Chrétien
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.