Masques Anti-Pollution Frogmask

 
Plus que jamais, le cycliste doit se protéger des particules fines et autres virus circulant dans nos villes. Adoptez le masque français : Frogmask !

Le vélo à la côte ! Nous le constatons chaque jour dans nos villes ou des pelotons se croisent sur les pistes cyclables. Nous nous félicitions de cet engouement, mais attention aux effets de la pollution sur nos bronches.

En effet les particules fines présentes dans les centres-villes peuvent causer des cas d’asthme ou des broncho-pneumopathies chroniques. Vous l’aurez compris, il est impératif de rouler couvert !

Les Frogmask

Les masques Frogmask made in Frogland sont équipés de filtres interchangeables FFP2 et sans valve, ils sont ultra confortables et très respirants, les porteurs de lunettes les apprécieront très particulièrement car il n’y a pas de buée quand on respire dedans. Avec les deux tiges nasales souples (une sur le filtre et l’autre sur le masque), l’air ne remonte pas le long du nez.

Le Mesh 3D utilisé pour la structure du masque est indémaillable, hydrofuge et très résistant aux abrasions. Les filtres capturent toutes les particules en suspension dans l’air d’une taille supérieure à 0,4 micron.

Ces masques répondent aux prescriptions des autorités sanitaires parues par décret le 1er février 2021.

Plus d’informations et commandes sur le site : https://frogmask.eu/

 

Trois questions à Grégoire Dandres créateur de Frogmask

 
Comment est né l’idée de Frogmask ?
Je distribuais la marque de masques anti-pollution américaine Vogmask depuis 2015. Courant avril 2020, Vogmask m’a annoncé arrêter les ventes en Europe (avec effet immédiat) pour mieux servir le marché américain en pleine explosion du fait du Covid.

Il n’était pas question de voir s’évaporer 5 ans de travail et un beau réseau de revendeurs sur un marché du déplacement urbain en plein boom (vélotaf, trottinettes, scooters …) sans parler des personnes allergiques, asthmatiques et de l’accélération fulgurante liée au Covid. Aussi ai-je décidé de créer ma propre marque pour ne plus dépendre des autres

 

Les Frogmask protègent-ils du Coronavirus ?
Les filtres FFP2 protègent du Covid mais je ne souhaite pas du tout communiquer la-dessus car je pense que maintenant tout le monde le sait et je ne veux pas surfer sur cette vague qui sera je l’espère très vite un mauvais souvenir. J’ai quand même fait le choix de ne pas mettre de valve d’expiration du fait du Covid car l’air expiré par une valve n’est pas filtré, les autres ne sont donc pas protégés du porteur. La matière ultra respirante des Frogmask et les deux tiges nasales font que ces valves ne servent à rien en termes de respirabilité. Mon marché c’est la protection des adeptes du 2 roues : vélo, moto, trottinettes … contre la pollution des villes.

 

Pourquoi était-ce important pour vous de proposer un masque français ?
La crise sanitaire nous a montré toutes les contraintes de faire produire loin : disponibilité des matières premières, coût du transport multiplié par 10, délai de réassort …. Produire en France, c’est devenu un acte militant pour recréer de la richesse en France et le made in France est un gage de qualité pour les ventes à l’export. Les masques sont fabriqués en plein Paris à moins d’un kilomètre de chez moi, je suis à l’atelier un jour sur deux, c’est donc très pratique. 

 

Texte et interview : Jean-Pierre Giorgi – Photos : Frogmask
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.