Le VC Espalion devient École française de vélo

Le Point d’accueil jeunes (PAJ) du club aveyronnais vient de gagner ses galons d’École française de vélo après trois ans d’existence et des débuts prudents.

Passage à la vitesse supérieure pour le VC Espalion


Le Vélo Club Espalion commence par accueillir huit, douze, puis vingt jeunes de 8 à 18 ans. Aujourd’hui avec 26 jeunes, Jean-Claude Solier, le responsable et les sept encadrants, viennent de passer à la vitesse supérieure.  

Pas facile car il faut recruter des bénévoles, les former et quand on est loin des grands centres… C’est sans doute le prix à payer quand on bénéficie d’une situation aussi propice à la pratique du cyclotourisme tant sur la route qu’en VTT

Espalion, dans la vallée du Lot, entre Causses et Aubrac, apparaît comme la capitale du Haut Rouergue Nord Aveyron. Les cyclotouristes connaissent et apprécient ce site. Pas étonnant que le club prospère autour de son école et sous la co-présidence  de Jean-Claude Solier pour le VTT et Bernard Michel pour la route. 

Un cadre accueillant


Les éducateurs ont à leur disposition un terrain varié bien adapté à la pratique du VTT, en pleine nature. Vallée, coteaux, causse permettent de varier les reliefs et de se perfectionner en pilotage en vue d’acquérir l’autonomie si chère aux cyclotouristes. 

Autonomie mais aussi apprentissage de la sécurité et des comportements responsables au cours des deux séances hebdomadaires le mercredi pour les plus jeunes et les débutants et le samedi pour les plus expérimentés. 

Les projets et les ambitions ne manquent pour le club, autour de l’école. Formation des éducateur en vue de l’accueil d’un troisième groupe, accueil de femmes… 

L’École française de vélo, c’est quoi ?  

Un cadre adapté aux différentes tranches d’âge :  

  • Le Mini vélo, pour les 3 à 5 ans : un apprentissage des fondamentaux du vélo par la draisienne. 
  • La Team vélo, de 6 à 17 ans : un accompagnement vers l’autonomie grâce à des apprentissages techniques, des comportements et des savoirs.  

C’est l’assurance d’un encadrement de qualité avec des éducateurs fédéraux formés et accompagnés dans leurs projets par des aides fédérales fortes, en matériel et en outils pédagogiques. À cela s’ajoute l’organisation de séjours spécifiques. 

Pour en savoir plus : https://ffvelo.fr/randonner-a-velo/jeunes/ 

Texte : Georges Golse – Photos  : VC Espalion
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.