Sécurité : Respecter le Code de la route

Avant tout, il s’agit d’un acte de civisme et de respect de l’autre. Denis Vitiel, président de la commission Sécurité de la Fédération française de cyclotourisme, vous rappelle certaines règles notamment de cohabitation sur l’espace public.

Nous utilisons la voie publique pour circuler quel que soit notre mode de transport : piéton, cycliste, automobiliste. Sur la route, des usagers très divers doivent donc cohabiter dans des configurations changeantes suivant l’évolution des conditions météo et la luminosité, par exemple. Cest pourquoi, pour la sécurité de tous, il faut une règle : c’est le Code de la route.  

Tous les usagers doivent le respecter. Dans le cas contraire, ils risquent très fortement de provoquer un accident. Nombreuses sont les personnes responsables et victimes d’accidents mortels à cause du non-respect du Code de la route : 

  • Certains conducteurs de véhicule ne respectent pas les priorités à droite. 
  • D’autres refusent la priorité à un piéton. 
  • Le Code de la route mentionne qu’un piéton a l’obligation d’emprunter un passage matérialisé s’il y en a un à 50 m de lui.  
  • Un automobiliste doit la priorité à tout piéton engagé sur la chaussée.  
  • Il en est de même pour l’oubli du clignotant, seul moyen pour les conducteurs de communiquer avec les autres.

Bien se comporter sur la route 


C’est avant tout comprendre les dangers de la route, prévoir les difficultés et savoir y faire face, avec discernement, respect, anticipation et bienveillance. 

Bien conduire quel que soit le véhicule, c’est aussi montrer l’exemple aux autres usagers en étant courtois, mais aussi aux passagers que l’on transporte, en particulier lorsqu’il s’agit d’enfants, qui même très jeunes, seront influencés dans leur conduite par ce qu’ils auront vu. 

 Quelques rappels  

  • S’arrêter aux feux rouges pour tous, piétons, automobilistes et cyclistes sauf pour certains feux rouges que les cyclistes peuvent franchir sous conditions quand le panneau existe.
  • S’arrêter au stop, en posant pied à terre.
  • Ne pas rouler en sens interdit mais les cyclistes peuvent être autorisés à circuler dans le sens interdit aux véhicules à moteur, notamment dans toutes les zones 30 km/h : il s’agit de double-sens cyclables. 

 

S’informer régulièrement 

Avec l’arrivée des engins de déplacement personnel (trottinettes et autres), les règles ont aussi évolué ce qui n’est pas toujours bien compris par les usagers eux-mêmes. Nous recommandons une révision des règles régulièrement. 

Les cyclistes peuvent demander cela aux Écoles françaises de vélo ou au club le plus proche. 

Retrouvez tous les conseils de la Fédération sur ffvelo.fr, rubrique Randonner à vélo – Santé et Sécurité. 

Texte : Denis Vitiel, président de la commission Sécurité – Photos : Jean-Luc Armand
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.