La Rouleuse, un challenge kilométrique en terre normande !

La longue distance est dans l’ADN du cyclotourisme. Comme la plupart des événements sont annulés jusqu’à nouvel ordre, une poignée de passionnés a décidé de créer un challenge pour garder intacte la motivation des cyclos.

Un peu à la manière du village Gaulois d’Astérix, les Normands se refusent à sombrer dans la sinistrose et tentent de résister en innovant.

Un projet Made in Normandie


Le projet insufflé par Stéphane Gibon, responsable VTT du Cyclo club Montebourg Saint-Germain-de-Tournebut, et fraîchement élu au Comité directeur fédéral, est assez simple : les trois femmes et trois hommes qui font le plus de bornes gagnent des produits « Made in Normandie » !

Pour mettre en place un tel challenge, deux clubs de la Basse-Normandie se sont associés pour créer « La Rouleuse ».

Les deux clubs de la Fédération  sont « Ultracycling Aventure »  et  « Cyclo Longue Distance Cotentin », la marque longue distance du Cyclo Club Montebourg – Saint Germain de Tournebut.

Les randonnées sont très variées dans leurs principes et leurs formes et réparties tout au long de l’année 2021.

 

Calendrier 2021 de « La Rouleuse »

NormandiCAT offroad: un week-end Gravel avec plusieurs boucles à réaliser dans l’ordre que l’on veut. Difficultés physiques et techniques différentes suivants les boucles. Possibilité de faire 300 km sur les deux jours. Un vélo Gravel, ou un VTT, est indispensable.

Les Marais Blancs : un 150 ou BRM 200 sur des (sales) routes de campagne à la découverte des marais inondés. Lugubre et unique. Parfois nous marchons sur l’eau. GPS indispensable à moins de faire le parcours à la carte IGN 1/25.000e.

BRM 300 : un BRM classique facile et très touristique organisé à partir de Caen avec ravitaillement à Montebourg.

English Channel Cycling Tour :  un tour des deux côtés de la Manche avec une traversée en ferry de Douvres à Calais

NormandiCAT : des points touristiques à relier en choisissant sa route :  200, 400 ou 900 km

La Réconciliation  : une traversée de France de 1 600 km de Sainte-Mère-Église à Belfort sur les lieux des affrontements franco-allemand de la Révolution à 1945.

Trio Normand : trois disciplines sur trois distances pour découvrir notre région dans les moindres détails juste avant la Semaine fédérale de Valognes en 2021. Les parcours route sont un tour de Normandie, de la Manche ou du Cotentin. Le Gravel va à la découverte des parachutages US et d’une des plages du Débarquement, Utah-Beach. Le grimpeur, c’est tous les talus au nord de la presqu’île.

Les trois merveilles : relier la Tour Eiffel au Mont-Saint-Michel en passant par le château de Versailles. Un parcours route classique de 350 km. Un parcours plus bucolique de 450 km (Véloscénie®) et un autre Gravel/VTT de 550 km.

Rencontre avec Stéphane Gibon

Comment est née l’idée de ce challenge ?
En discutant. En 2020, nos deux clubs se sont entendus pour ne pas mettre de randonnée l’une en face de l’autre. Compte tenu de la situation, nous n’avons pas pu organiser nos randonnées de printemps en 2020.

Pour 2021, nous souhaitions proposer des randonnées sur « toute l’année » et pour fidéliser les participants de nos organisations, nous avons eu l’idée de ce challenge.
Le but in fine est d’avoir des participants sur toutes nos randonnées et de les inciter à participer aux moins accessibles (en distance car les coûts d’inscriptions sont toujours mesurés).

 

Quel est votre investissement dans ce projet ?
Cela ne nous rajoute pas de charge significative à l’organisation de nos randonnées qui elles sont chronophages. Nous comptons récompenser, par des produits « Made in Normandie », les trois femmes et trois hommes ayant fait le plus de kilomètre en 2021.
Le choix du lot est en lien avec une des bases du cyclotourisme : le terroir. Nous le retrouvons dans nos ravitaillements et nos parcours où nous passons devant des producteurs de produits fermiers.

 

Pourquoi l’avoir limité à la Normandie ?
Par simplicité.
Maintenant que je suis élu au Comité directeur de la Fédération, je vais lancer la réflexion sur un challenge longue distance au niveau national mais pas sur une base kilométrique car cela favorise les personnes habitants la région parisienne (facilité de déplacement en province) et ayant beaucoup de temps.  Nous allons en discuter dans la future commission mais tous ceux ayant des bonnes idées peuvent me les faire parvenir.

Au niveau national, je souhaite montrer que nos clubs organisent de très belles randonnées, les mettre en valeur avec les moyens dont nous disposons pour qu’elles aient le succès que méritent nos bénévoles et clubs. Ce challenge reflète les moyens dont nous disposons en local, il faut être imaginatif.

 

Concrètement, que devrons faire les cyclos pour participer à ce challenge ?
En nous envoyant un message sur la page www.facebook.co/larouleuse/ ou en se faisant connaître lors de nos randonnées. Simple et gratuit.

 

Est-il ouvert à tous ? Licenciés ou pas ?
C’est ouvert à tout le monde pour être inclusif. Ce n’est pas en excluant que l’on intègre de nouveaux pratiquants sur nos organisations. Par contre, sur chaque randonnée, il y a une différentiation tarifaire allant de 2 € à 10 €.

 

Pensez-vous que « l’Ultra cycling » ou la randonnée longue distance aient le vent en poupe en ce moment ?
Je pratique les longues randonnées depuis 2010 (j’avais 23 ans), il y a renouvellement des pratiques et des pratiquants. Comme la course à pied a pu être renouvelée par le trail et l’ultra-trail, les cyclos randonnées connaissent une progression des pratiquants grâce au vélo léger et fiable qui passe partout, au GPS de prendre des routes blanches et des chemins inconnus des cartes et les facilités de communication des organisateurs.

 

Vous proposez ce challenge sur sept événements, le choix a-t-il était facile ?
C’est notre calendrier annuel de randonnée. C’est déjà bien pour deux clubs ? Je souhaite mettre en place un calendrier national de randonnées labellisées dès 2022 au niveau national.

C’est le prolongement de ce calendrier : des randonnées originales et touristiques, un accueil en corrélation avec les efforts fournis, des informations en ligne, un coût mesuré. Les randonnées de notre calendrier bas-normand ne sont pas forcément difficiles mais elles ont chacune un concept et c’est toujours autour de la découverte de notre région.

 

Le Gravel prend de plus en plus de place dans la randonnée cyclo. Est-il le chaînon manquant entre le vélo route et le VTT ?
Les parcours Gravel permettent de jumeler longue distance (grâce aux sections de route et de chemins carrossables), plaisir du pilotage sur les chemins, tranquillité  de pédaler le plus souvent sans voiture, possibilité de découvrir des paysages ou lieux d’intérêts inaccessibles par la route.

Ce sont également des vélos très polyvalents en changent simplement de pneu, nous passons des chemins aux longues distances routes, il y a souvent de quoi attacher les bagages, les développements sont adaptés et ce sont des vélos sécurisants (pneus larges, frein à disque).

 

La dernière randonnée aura lieu en septembre 2021, quand seront proclamés les résultats de ce challenge kilométrique ?
En septembre au pied du Mont-Saint-Michel où arrivera l’Ultra des trois Merveilles. Une excellente idée que de relier Paris à la merveille de l’Occident par le château de Versailles soit en route et d’une traite, soit toujours en route mais par des routes de campagne soit en Gravel/VTT par les chemins. Cette dernière formule rapporte beaucoup de points car les kilomètres sont doublés en Gravel.

 

Vous pourrez trouver un portrait de Stéphane Gibon dans les pages jeunes de la revue Cyclotourisme du mois de janvier 2021.

 

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Photos : Ultra des 3 Merveilles
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.