COVID-19 : Pratique du cyclotourisme sur route et à VTT

Depuis le mardi 15 décembre, de nouvelles mesures viennent alléger la pratique du sport et plus particulièrement du vélo. Isabelle Gautheron, la Directrice technique nationale de la Fédération française de cyclotourisme nous livre ses recommandations.

L’urgence sanitaire est toujours en vigueur. Au 15 décembre il a été pris certaines mesures visant à alléger le confinement. Il conviendra de respecter les mesures sanitaires imposées par le décret n°2020-1310 du 29 octobre 2020 modifié et les recommandations édictées ci-dessous qui en reprennent les termes.

Cette fiche est un outil afin de limiter le risque d’exposition à la Covid-19. Elle ne déroge pas aux obligations réglementaires prises par l’État dans le cadre de la crise Covid-19.

Il appartient aussi à chacun d’avoir un comportement responsable indispensable pour éviter toute contagion, protéger les plus vulnérables et ainsi faire reculer le virus.

Applications des gestes barrière

  • Se laver les mains régulièrement ou friction de gel hydro-alcoolique ;
  • Se couvrir le nez et la bouche en toussant ou éternuant ;
  • Éviter de se toucher le visage (nez, bouche, yeux) ;
  • Respecter la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes ;
  • Obligation de porter un masque dès lors que les règles de distanciation ne sont pas applicable

La pratique en club des personnes majeures

  • La pratique en club, organisée dans le cadres des activités planifiées et habituelles de celui-ci est autorisée. Elle se déroule sous la responsabilité du président ;
  • Les groupes doivent être constitués uniquement de membres du club et restent limités à 6 personnes ;
  • La pratique sportive doit se faire dans le respect des horaires du couvre-feu (20h – 6h) ;
  • La pratique se fait en file indienne ;
  • Tout contact rapproché tel que rouler à deux de front est à proscrire, sauf en cas de dépassement ;
  • La pratique du tandem valide doit se limiter aux membres d’un même foyer, sauf pour les PSH ;
  • Le port du masque n’est pas obligatoire durant la pratique du vélo ;
  • Le port du masque n’est pas obligatoire lors de la pratique du vélo. Seulement lors des arrêts autres que ceux imposés par le code de la route ;
  • Le pratiquant doit disposer de matériel personnel (vélo et casque) ;
  • En cas de prêt ou de location de matériel (vélo et casque) par une structure ou autre, celui-ci doit être désinfecté avec un produit respectant la norme NF14476 lors de la remise de celui-ci ;
  • Tout matériel et autres équipements utiles à la pratique (outillage, carte, GPS etc…) doivent avoir un usage par son seul propriétaire ;
  • Il est fortement conseillé d’utiliser l’application « TousAntiCovid », afin d’identifier rapidement les potentiels cas contacts ;
  • Avoir un masque et un mini flacon de gel hydroalcoolique avec soi en cas de besoin

Les personnes en situation de handicap


Les personnes en situation de handicap sont soumises aux règles ci-dessous. Les conditions de pratique ou la nature du handicap peuvent faire qu’une tierce personne (pilote ou aide) doit être présente.

  • La PSH doit être en possession de l’attestation de déplacement et de la carte handicap délivrée par
  • la maison départementale du handicap. Il devra cocher le motif « personne en situation de
  • handicap »
  • Le guide ou l’aide devra avoir son attestation de déplacement, le motif sera le même « situation de
  • handicap »

Attention

Toute personne (licenciée ou non) est libre de pratiquer en dehors d’un club. Elle doit respecter :

  • Les horaires du couvre-feu
  • L’interdiction de rouler à plus de 6 personnes avec la distanciation de 2m
  • Respecter les gestes barrières
Texte : Fédération française de cyclotourisme – Photo : Jean-Luc Armand – Fédération française de cyclotourisme
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.