65 % des Français aimeraient passer au vélo pour se rendre au travail !

Selon une étude menée par Zenride, 65 % des Français souhaiteraient se rendre sur leurs lieux de travail à vélo. Nous ne pouvons qu’encourager cet élan…

Zenride est une entreprise spécialisée dans la location de vélos à destination des entreprise pour les collaborateurs, dans une optique de trajets professionnels mais également personnels.
À l’occasion de la Semaine de la mobilité, ils proposent un baromètre afin de connaître le comportement des Français qui se rendent sur leur lieu de travail.

Depuis la crise sanitaire et surtout le déconfinement, la vente des vélos ne cesse de croître. En parallèle les l’aides financière à la réparation ou à l’achat d’un vélo plus les nombreuses pistes cyclables aident grandement au choix de transition au vélo.

Si vous rajoutez à cela une prise de conscience écologique et économique, vous obtenez un mode de transport en pleine expansion.

Les grandes lignes de ce baromètre

Ce baromètre a été réalisé du 11 au 15 septembre 2020 sur un panel représentatif de la population française. 1 058 personnes ont répondu au questionnaire, dont 51 % de femmes et 49 % d’hommes, entre 18 et 76 ans.

Parmi eux, 68 % d’entre eux vivent dans une grande ville (plus de 100 000 habitants), 32 % dans une ville moyenne (25 000 à 100 000 habitants).

Les modes de transports principaux pour se rendre au travail


Sur le podium, la voiture personnelle arrive en première place dans les déplacements domicile-travail, à 63 %. Ensuite, vient la marche, qui est le second moyen de déplacement pour 26 % de nos répondants. Les transports en commun sont en 3e position avec une utilisation quotidienne pour 25 % d’entre eux.

Le vélo se retrouve alors en 4e position pour le vélo mécanique 12 % et en 8e position pour le vélo électrique 6 %.

Temps de trajet domicile-travail : pour la majorité des répondants, soit 35,5 % le temps de trajet domicile-travail est compris entre 15 et 30 minutes. Pour 31 % moins de 15 minutes. Entre 30 et 45 minutes pour 18 %. Entre 45 minutes et 1 heure pour 8 %. Et enfin plus d’une heure pour 6,5 %.

Pour les trajets, la majorité, 35 % parcourent moins de 5 km, ils sont 24 % à parcourir entre 5 et 10 km , et 14 % entre 10 et 15 km . 56 % des personnes trouvent leur trajet agréable et confortable, mais 25 % le trouvent stressant et fatiguant.

Passer à la mobilité douce

65% des répondants désirent passer à la mobilité douce pour se rendre au travail. Parmi ces répondants 72 % vivent dans des villes de plus de 100 000 habitants.

Ils ont pour 71 % un temps de trajet inférieur à 30 minutes et habitent pour 80 % d’entre eux à moins de 15 km de leur travail.

63 % d’entre eux utilisent leur propre voiture, 37 % empruntent les transports en commun et 30,5 % la marche, 14 % utilisent un vélo mécanique et 7  % un vélo électrique.

Aussi, les grèves de la SNCF, RATP… du mois de décembre 2019 ont certainement eu un impact fort sur le choix des Français de se tourner vers la mobilité douce.

35 % d’entre eux ne souhaitent pas changer leur mode de déplacement. Ces choix se justifient par certains freins à l’usage de la mobilité douce.
Parmi eux, le frein le plus important, pour 43,5 %, est la trop grande distance entre le domicile et le travail

Les infrastructures considérées comme non-adaptées sont en deuxième place pour 31 %. Juste derrière, avec 29,5 %, ce sont les aléas météorologiques. Pour 28,5 %, la peur de ne pas arriver présentable au bureau les empêche de prioriser le vélo pour se rendre au travail. Aussi, les contraintes vestimentaires ne permettent pas de se rendre au travail à vélo pour 17 %.

Le prix d’achat d’un vélo est trop important pour 16,5 %, tandis que pour 12,5 % la peur de se faire voler son vélo est un facteur important dans cette décision de ne pas prioriser ce mode de déplacement.

Pour 12 %, c’est la peur des imprévus et enfin en dernière position, le manque de proposition de véhicule en libre-service pour 6,5 % et 5 % n’apprécient tout simplement pas l’activité physique.

Texte : Étude réalisée par ZenRide – Photo : Jean-Luc Armand /FFVélo
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.