Fréquentation vélo et déconfinement, le duo gagnant !

L’association « Vélo & Territoires » décortique l’évolution de la pratique du vélo post confinement via un bulletin bimensuel. Analyses à l’aide d’un panel de 182 cyclistes.

« Vélo & Territoires » présente son septième bulletin, une analyse représentative de l’ensemble des pratiques cyclistes, via la collecte de données sur des compteurs partagés avec la Plateforme nationale des fréquentations.

Dans la continuité des éditions précédentes, ce bulletin n°7 met en avant des indicateurs de fréquentation des itinéraires EuroVelo pour suivre également la dynamique du tourisme à vélo.

Ce bulletin bimensuel est réalisé en lien avec le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Pour Martine Cano, présidente de la Fédération française de cyclotourisme cet enthousiasme pour le vélo est porteur pour l’avenir : « À nous d’aller à la rencontre de ces nouveaux voyageurs à vélo ; nous pouvons les conseiller, et ils peuvent faire renaître en nous le plaisir de randonner sur plusieurs jours, source incomparable de satisfactions ! »

Que retenir de ce bulletin n°7 fréquentation vélo et déconfinement ?

  • +7 % de passages de vélo du 1er janvier au 30 août 2020 par rapport à la même période de 2019 ;
  • +10 % de passages de vélos par rapport à 2019 en zone urbaine, niveau de fréquentation équivalent en zone rural et -2 % en périurbain ;
  • Hors confinement, la fréquentation cyclable progresse de 29 % en 2020 par rapport à 2019 ;
  • La fréquentation post-confinement progresse quel que soit l’environnement : +34 % en milieu urbain, +20 % en périurbain et +18 % en rural ;
  • La fréquentation sur les EuroVelo progresse de 9 % depuis le début de l’année par rapport à 2019 et de 31 % hors confinement ;
  • L’ensemble des villes et métropoles observées connaissent une évolution positive de leur fréquentation cyclable depuis la sortie du confinement : + 67 % pour la ville de Paris, +26 % pour la métropole européenne de Lille et +24 % pour la métropole de Lyon.

Retrouvez tous les chiffres de ce septième bulletin fréquentation vélo et déconfinement sur le site Internet de Vélo & Territoires.

 

Rencontre avec Dorothée Appercel, chargée de communication pour « Vélo & Territoires »

Nous le savons la pratique du vélo a augmenté, mais pouvons-nous distinguer les différentes pratiques ?
Le choix a été fait de construire un échantillon de 182 compteurs représentatifs des milieux, plutôt que des pratiques pour les bulletins fréquentation vélo et déconfinement.

Cet échantillon est représentatif des compteurs partagés avec la Plateforme nationale des fréquentations (PNF), outil stratégique animé par « Vélo & Territoires ». Il est peu aisé d’avoir des analyses sur une pratique en particulier. Néanmoins voici les quelques éléments que nous pouvons distinguer : 

La fréquentation post-confinement progresse de 29 % par rapport à la même période en 2019. Cette hausse est plus importante en milieu urbain (+34 % contre +20 % en périurbain et +18 % en rural).

Les fortes hausses enregistrées le week-end depuis la sortie du confinement (+40 % de passages de vélos par rapport à la même période en 2019 contre 26 % en semaine) plaident en faveur du développement de la pratique utilitaire du vélo le week-end, ainsi que de la pratique de loisirs.

En milieu urbain, ce chiffre progresse même de 46 % (contre 30 % en semaine).

De même, en France, la pratique du vélo pour les loisirs ou le tourisme n’est pas nouvelle mais c’est une tendance qui s’est renforcée cet été. Les itinéraires EuroVelo ont connu de fortes progression de leur fréquentation.

Des nouvelles habitudes émergent, s’installent et montrent qu’il n’y a non plus une mais plusieurs pratiques du vélo quel que soit le milieu.


Pouvez-vous nous en dire plus sur les chiffres concernant la pratique du tourisme à vélo ?
Après le confinement, les vacances estivales ont fait la part belle au vélo. Les premiers résultats issus des indicateurs de fréquentation des itinéraires EuroVelo via les derniers bulletins fréquentation vélo et déconfinement de Vélo & Territoires sont positifs.

La deuxième quinzaine d’août enregistre des progressions moins spectaculaires que celles observées depuis le début de l’été, en raison de la période de canicule, mais le nombre de passages comptabilisés sur le réseau EuroVelo du 6 juillet au 30 août progresse de 29 % par rapport à la même période de 2019.

La fréquentation sur ces itinéraires progresse de 9 % depuis le début de l’année par rapport à 2019 et de 31 % hors période de confinement. Le tourisme à vélo en France avec #JeVoyageAVélo a rencontré un vif succès cet été.

Le bilan estival de Martine Cano, présidente de la Fédération française de cyclotourisme

L’été 2020 nous laisse des souvenirs mitigés… Entre frustration de ne pas avoir pu participer aux grands rendez-vous programmés et en premier lieu la Semaine fédérale ; mais aussi grande satisfaction d’avoir croisé de très nombreux cyclistes. Certes, la saison y est propice et l’on voit chaque année les touristes à vélo sur nos routes et Voies vertes.

D’habitude, on peut presque deviner leur nationalité à leur équipement. Cette année, c’est beaucoup plus nuancé. Cet été, j’ai été surprise par le nombre de familles en voyage, avec de belles sacoches neuves.

On voit moins de bagages entassés à l’arrière d’un vélo mais plutôt bien répartis ; certes, on a aussi aperçu quelques équipements, casques notamment, relevant plus de l’accessoire de mode que de la sécurité, mais l’effort était visible et faisait plaisir à voir. 

Aller plus loin


Découvrez l’actualité de « Vélo & Territoires » et les études complètes sur www.velo-territoires.org

Texte : Jean-Pierre Giorgi et Vélo & Territoires – Photos : Vélo & Territoires
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.