Le Tripway pour des randonnées partagées

Le Tripway est une solution qui facilite les déplacements des personnes en fauteuils pour effectuer des randonnées à deux ou en famille à vélo.

Nous connaissions les vélos adaptés, mais voilà une toute nouvelle invention, le Tripway. Cette roue motorisée s’adapte sur la majorité des fauteuils. Il s’agit d’une innovation brevetée toute fraîche et 100 % française !

 

 

Rencontre avec l’inventeur, Eric Beau

Pouvez-vous vous présenter personnellement et professionnellement ?
J’ai 57 ans et je suis ingénieur de formation. J’ai fait ma carrière dans l’informatique. J’ai créé avec mon épouse en 2012 la société Beauer et recruté six techniciens qui fabriquent une petite caravane extensible, la 3X (concept breveté). Nous commercialisons nos produits partout dans le monde. Nous avons gagné le concours Lepine en 2017.

Comment est née l’idée de cette roue électrique ?
Notre fils aîné est affecté d’une maladie neurologique qui l’a rendu progressivement invalide. Il est en fauteuil roulant et n’est plus autonome. Nous aimons nous balader sur les chemins dans les bois, en bord de mer ou sur les pistes cyclables. Pousser un fauteuil est plus ou moins fatigant voire impossible selon les revêtements.

J’ai donc eu l’idée d’inventer ce concept unique Tripway qui consiste à connecter une roue électrique sur un fauteuil roulant. L’accompagnant peut monter sur cette roue et ainsi piloter le fauteuil à sa guise, sans faire l’effort de pousser. Les balades sont désormais possibles sur de longues distances et sur tous types de chemins. On peut emmener le Tripway en vacances car il loge dans un coffre de voiture.

À qui se destine le Tripway ?
Le Tripway est destiné aux personnes en fauteuil roulant (handicapées ou âgées) et non autonomes. Le but est de soulager l’accompagnant et d’accéder à des promenades difficilement accessibles.

Quelle est l’autonomie du Tripway ?
Avec une batterie au lithium l’autonomie est d’environ 70 km.

Existe-t-il des vitesses ?
Le Tripway est bridé à 10km/h avec une seule vitesse pilotée par une poignée accélératrice. Il est possible de rajouter en option deux autres vitesses jusqu’à 25km/h environ pour pistes cyclables.

Parlons sécurité ? Comment freiner en cas de besoin ?
Le Tripway possède un frein à disque qui permet de freiner à tout moment. La vitesse limitée à 10km/h permet un arrêt rapide.

Est-il possible de l’utiliser aussi bien sur route que sur chemin ?
C’est tout l’intérêt du concept. Les petites roues situées à l’avant du fauteuil sont soulevées par le Tripway et ne touchent pas le sol. Ainsi le Tripway devient un triporteur avec les deux grandes roues du fauteuil et la roue électrique.
Ainsi il est aisé de rouler sur des chemins de terre, de l’herbe… Il est recommandé d’utiliser des roues de fauteuil avec des pneus pleins ou à crampons type VTT.

L’installation est-elle facile par une seule personne ?
L’installation se fait en 10 minutes grâce à des brides et écrous à serrer à la main. L’installation est donc rapide et simple.

Que représente l’encombrement dans une voiture ? Sachant qu’il y a aussi le fauteuil à caser dans le coffre.
Le fauteuil prendra plus de place que le Tripway qui peut être posé à plat ou debout suivant la configuration du coffre.

Pouvons-nous parler de « Made in France » ?
Le Tripway est fabriqué à Cholet. La batterie est fabriquée également en France. Seule la roue électrique provient de Chine. Le Tripway est donc un produit fabriqué en France.

Comment jugez-vous l’intégration du handicap dans les loisirs et plus généralement dans la vie courante ?
Les personnes handicapées et âgées doivent pouvoir avoir une activité de loisirs afin de s’extraire de leur quotidien. Il est aussi à noter et à déplorer que les loueurs de vélos possèdent rarement un équipement pour personnes en fauteuil (nous l’avons personnellement vécu). Le Tripway remplit totalement notre besoin et doit répondre à ceux de nombreuses personnes dans notre cas. Il faut maintenant le faire connaître.

Contact

Eric BEAU
0689100243

Accueillir les personnes en situation de handicap au sein de la Fédération


La situation de handicap est une problématique qui est suivie de près par la Fédération française de cyclotourisme.
Au sein de la commission « Accueil pour tous », François Beaudouin est en charge de gérer le groupe de travail aaccueil des PSH (Personnes en situation de handicap). 

Retrouvez toutes les actions de la Fédération française de cyclotourisme pour l’accueil des personnes en situation de handicap sur ffvelo.fr 

Texte : Jean-Pierre Giorgi – Interview : Propos recceuillis par Jean-Pierre Giorgi – Photos et images : Tripway – Société Beauer
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.