Nouvelle randonnée permanente le « Tour du Léman cyclo »

Le « Tour du Léman cyclo » est une Randonnée permanente organisée, contrôlée et homologuée par le club des Cyclos randonneurs thononais (CRT). Cette balade de 180 km est à réserver aux cyclotouristes aguerris.

Cette organisation est ouverte à tous, licenciés à la Fédération française de cyclotourisme ou non, français ou étrangers.

Le participant doit faire viser son carnet de route par tampon humide ou photographie du vélo devant les points de contrôle suivants :

1 – Thonon-les-Bains : le port (capitainerie)
2 – Yvoire : porte d’entrée de la cité médiéval.
3 – Genève : jet d’eau ou horloge fleurie.
4 – Lausanne : cathédrale ou CIO.
5 – Montreux : statue Freddie Mercury
6 – Saint-Gingolph : pont de la Morge
7 – Thonon-les-Bains : château de Ripaille

Le sens de rotation est laissé au choix du participant. Toutefois, pour être au plus près de la rive, il est conseillé de longer le lac dans le sens des aiguilles d’une montre. Il n’y a pas de limite de temps, ni de point de départ, l’exigence étant de boucler l’intégralité du tour du lac.

Carte postale du lac Léman

Le Tour du Léman récompense le cyclotouriste un peu aguerri de ses efforts par le spectacle de sites d’une beauté saisissante. Ce sont 180 km de voies balisées sur deux pays et quatre territoires : en Suisse, les cantons du Genevois, de Vaud et du Valais ; en France, le Chablais haut-savoyard (sur environ 60 km).

Le lac Léman, le plus grand lac naturel des Alpes, offre un panorama enchanteur à ceux qui côtoient ses rivages. Vaste miroir où se reflètent les sommets enneigés, le lac est serti dans un paysage d’une grande variété.

En faire le tour, c’est entreprendre un voyage tout en contrastes : le cycliste oscille sans cesse entre eau et montagne ; au cheminement tout en douceur sur les rives planes succède une forte grimpée sur les coteaux ; au trépidant tumulte urbain, aux routes bien fréquentées, fait suite le calme des environnements campagnards.

Certains tronçons très protégés sont plus adaptés aux familles. D’autres, pour le moment, côtoient le trafic routier. Il est suggéré de longer le lac dans le sens des aiguilles d’une montre, afin de rester au plus près de la rive.

Ainsi, on ira de Thonon à Genève, puis à l’autre bout du lac en longeant la rive nord côté Suisse, et on reviendra par le Chablais haut-savoyard sur la rive sud, côté français.

À une extrémité, Genève la cosmopolite. À  l’autre, aux portes du Valais, la réserve naturelle des Grangettes, havre de tranquillité. Au nord, Lausanne et la côte vaudoise, haut-lieu du tourisme helvétique. Au sud, la côte française préservée, où les montagnes semblent tomber directement dans le lac (source Conseil du Léman)

Informations pratiques

L’inscription est fixée à :

  • Licencié de la Fédération française de cyclotourisme : 6 euros
  • Non licencié : 8 euros  – Majoration de 2 € pour les expéditions à l’étranger

À régler par chèque à l’ordre des « Cyclos Randonneurs Thononais »

Adresse du correspondant
Jean-Luc Houot
B2 Le parc Ravel
6 Chemin du Pillon
74200 Thonon-les-Bains
06 03 70 27 68

Renseignements et inscription sur veloenfrance.fr

 

Texte : Jean-Pierre Giorgi et Fédération française de cyclotourisme – Photos : DR
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.