S’il te plaît dessine-moi un mouton !

Durant la période de confinement, les initiatives ont fleuris chez nos cyclos. Philippe Marie ,Traceur GPS pour la Fédération nous donne un cours de dessin un peu particulier, le GPS Drawing.

J’ai effectué dans ma ville au tout début du confinement un tracé pour découvrir les rues sans jamais passer par le même endroit en respectant la règle des 3 « un » (1 kilomètre, 1 heure autour de la maison et en solitaire). En quelque sorte faire du cyclotourisme local. 

À l’issue de cette sortie, le fameux « S’il te plaît dessine moi un mouton » m’est arrivé aux oreilles. Et pourquoi pas !

Et le défi est lancé pour les trois derniers jours du confinement. Réaliser trois figures en sillonnant, les rues, ruelles, sentes et pistes cyclables de ma commune. Cette technique s’appelle le GPS Drawing, le Gps Art ou bien encore du Strava art.

Le gendarme

Le canard

Le poussin

Ce street-art d’un genre nouveau est né dès le début des années 2000 par les artistes Hugh Pryor et Jeremy Wood.

Inutile de chercher le mouton, le premier dessin que j’ai trouvé représente une silhouette qui fait penser aux forces de l’ordre qui auraient pu me contrôler en possession de mon attestation de déplacement pendant le confinement. Les deux autres me sont apparues au premier coup d’œil. Il ne restait plus qu’à les tracer.

Le GPS Drawing comment faire ? 


Il suffit d’une carte, un gps, de l’imagination et un peu de temps pour la conception.

Comment faire pour arriver à un tel résultat ?  Il faut s’organiser ! D’abord, il faut prendre la carte du secteur sur laquelle on veut travailler afin d’avoir l’ensemble des rues de la ville. Format papier ou numérique au choix.
J’ai travaillé avec GPSVisualizer qui propose une carte OpenStreetMap à jour (ce n’est pas le contributeur OSM que je suis qui dira le contraire) et surtout plus rapide que OpenRunner.

Au début, il faut se contenter de tracer des petits segments. Plus facile à modifier ou supprimer. À force la figure va apparaître. Il suffit d’abouter tous ces morceaux de tracés pour avoir une version finale du dessin. Attention, ce n’est pas l’itinéraire qu’il va falloir suivre si vous laisser guider par votre GPS.
Il va falloir tracer le parcours en tenant compte des demi-tours dans les impasses ou parce que le dessin ne nécessite pas de boucle et aussi tenir compte de la signalisation verticale implantée dans la ville. Pour les sens interdit, il suffit de descendre du VTT.

Une fois que le tracé final est réalisé, il reste plus qu’à l’importer dans le GPS et rouler. Pour débuter essayer de réaliser des formes géométriques de plus en plus complexes.

En tant que Traceur GPS c’est un jeu d’enfant. Mais imaginez des enfants réaliser cette activité au sein des écoles de cyclotourisme dès que le degré d’urgence sanitaire le permettra. Une manière ludique d’enseigner la cartographie.

Comme nous sortons du déconfinement, je vais pouvoir étendre mon rayon d’action pour de nouvelles figures.

Retrouvez Philippe Marie sur son site : http://sortiesvttdelloulou.free.fr

Texte : Jean-Pierre Giorgie et Philippe Marie – Visuels : Philippe Marie
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.