Rétro : Paris-Pékin à vélo 2008, la croisière verte (épisode 4)

En 2008, 118 cyclistes s’élancent de la capitale pour rejoindre Pékin à vélo. Nous revenons sur cette odyssée épique dont le but est de promouvoir les valeurs intrinsèques du cyclotourisme.

Le choix du parcours fut étudié à la loupe par nos experts du voyage à vélo. Nous vous livrons ici les détails du chemin qui conduira la joyeuse équipe jusqu’à Pékin.

Dates de traversée des différents pays

France16 au 21 mars553 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Allemagne21 au 28 mars684 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Autriche28 au 1er avril318 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Hongrie1er avril au 4 avril474 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Serbie4 au 10 avril458 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Roumanie10 au 17 avril621 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Moldavie17 au 18 avril60 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Ukraine18 au 27 avril893 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Russie27 avril au 10 mai991 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Kazakhstan10 mai au 1er juin
12 juin au 16 juin
2 073 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Kirghizistan1er juin au 12 juin988 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
Chine16 juin au 3 août pour
le parcours (et jusqu’au
15 août pour le séjour)
3 887 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….
  Soit au total de : 12 000 km
……………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Le parcours de Paris-Pékin à vélo 2008

12 000 km de fascination


Participer à une telle organisation relève du rêve et pour la Fédération française de cyclotourisme, l’enjeu est de taille. L’objectif consiste à conduire un groupe de 115 cyclotouristes (participants et organisateurs) en toute sécurité sur plus de 12 000 km à travers l’Europe, l’Asie et la Chine, tout en étant les ambassadeurs de la France et du cyclotourisme auprès des peuples rencontrés.

Le choix du parcours a été effectué selon trois critères : distance, facilité d’accès et sécurité.

Reconnu de bout en bout par une équipe du comité d’organisation, l’itinéraire a été validé par les autorités des douze pays traversés. Après étude des différentes options possibles, l’itinéraire a été volontairement conçu autour de trois cours d’eau parmi les plus longs au monde : le Danube, la Volga et le Fleuve Jaune.

Dès le départ de Paris, le cap sera mis à l’est, en direction de la Champagne, la Franche-Comté et l’Alsace via Provins, Troyes, Langres, Vesoul et Mulhouse pour franchir de Rhin.

Le Danube en conducteur


La première ville allemande sera Fribourg puis dans la Forêt noire, nous viserons les sources du Danube à Donaueschinguen. Nous emprunterons en partie l’EuroVelo 6 balisée jusqu’à Passau puis nous poursuivrons la progression (toujours le long du Danube) vers Linz, Melk et Vienne en Autriche.

La Hongrie recevra les cyclotouristes à Gyor et Budapest. La Serbie et sa capitale Belgrade sera atteinte après un mois de route. Drobeta, Craïova, Bucarest…, la traversée de l’accueillante Roumanie nous conduira en douceur vers la Mer noire jusqu’à Galati. Nous ne manquerons pas de faire une courte incursion en Moldavie.

Ensuite changement de décor ! L’immensité de l’Ukraine nous attend via Odessa, Melitopol, Mariùpol. La suite du périple se déroulera en Russie par Rostov et Volgograd (ex Stalingrad). Nous descendrons le long de la fascinante Volga jusqu’à Astrakan.

Jusqu’au bout de la steppe


Nous nous engagerons alors pour une longue traversée. Non pas du désert, mais des steppes du Kazakhstan. L’occasion d’implanter les premiers bivouacs et de connaître la vie en autarcie. Une liaison ferroviaire est envisagée entre Atiraw et Toré-tam avant d’atteindre le centre d’essai spatial soviétique de Baïconour.

Le voyage se poursuivra en direction du Kirghizistan et sa capitale Bishkek. Au pays des yourtes et des chevaux, le décor est merveilleux, mystérieux et montagneux. Dans cette lointaine contrée entourée de hautes montagnes et de neiges éternelles. Ici, au bout du bout du monde, les cyclos seront aussi discrets que… martiens. Nous aurons alors près de 8000 km au compteur ! Toit de l’expédition, il nous faudra alors franchir des cols à plus de 3 000 m dans des paysages somptueux en contournant le lac Isik-köl (2ème lac naturel au monde de part sa superficie). Une seconde incursion au Kazakhstan avant de passer la frontière chinoise le 16 juin.

Atteindre l’Empire du milieu


Déjà trois mois d’aventures et l’Empire du milieu est atteint. Une halte forcée au lac Hu à 2000 m d’altitude. La vie s’organise. Les plus grandes « nomadisations » ne sont-elles pas celles qui mènent de bivouac en bivouac ?

Le cap est mis sur la première grande ville chinoise : Urùmqi (prononcez Oulmoutchi !). Une partie désertique sera alors effectuée n train de nuit, jusqu’aux grottes de Minghoshan. Chaleur oblige sur cette pointe désertique « du Gobi ! ».

Puis ce sera la longue descente sur Xi’an, ville historique réputée pour ses remparts, son armée de soldats enterrés et sa grande pagode. Là, il ne restera « que » 1 300 km à accomplir et deux semaines de vélo pour toucher au but. Un second groupe, d’environ 200 cyclotouristes dont 23 jeunes représentant toutes les régions métropolitaines et la Réunion, partis de France à la mi-juillet en avion, nous rejoindra à Xi’an pour terminer « le grand voyage ». Épris de curiosité et soucieux des échanges interculturels.

Le fleuve jaune, le bien nommé, a tracé son lit dans les canyons arides du plateau de Loss. Nous le longerons et il fera très chaud. Chaque soir, l’étape se situera dans de « petites villes » de… 2 millions d’habitants : Xinxiang, Anyang, Xintai, Shijiazhuang, ça grouille de toutes parts.

Chine, terre de vélo ? Omniprésent certes mais force est de constater qu’il est petit à petit supplanté par la voiture. Qu’importe, les 300 ambassadeurs du cyclotourisme français n’auront plus alors qu’une seule idée en tête: atteindre le pied de la Grande muraille et Pékin tout en se rappelant les paroles d’Antoine de Saint-Exupéry « Fais de ta vie un rêve et de ce rêve une réalité. » 

Revivez de l’intérieur cette fabuleuse épopée à vélo à travers les différents épisodes que nous vous proposons sur Cylomag.

Épisode 1 : Cliquez ici
Épisode 2 : Cliquez ici
Épisode 3 : Cliquez ici

Toutes les infos sur www.parispekinavelo.com

Texte et photos : Henri Dusseau
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.