Rétro : Paris-Pékin à vélo 2008, la croisière verte (épisode 2)

En 2008, 118 cyclistes s’élancent de la capitale pour rejoindre Pékin à vélo. Nous revenons sur cette odyssée épique dont le but est de promouvoir les valeurs intrinsèques du cyclotourisme.

Après vous avoir présenté le projet dans ses grandes lignes (épisode 1), nous vous présentons aujourd’hui ses valeurs et sa déontologie.

Les valeurs

Du cyclotourisme


– L’indépendance de notre pratique,
– La liberté de nos activités,
– L’amitié, la convivialité,
– Le comportement sur la route, le respect du Code de la route et des autres usagers, le respect des règles de vie,
– L’absence de motivations financières dans nos activités,
– L’absence de compétition et de performance n’excluant pas l’effort physique et le dépassement raisonné de soi,
– La qualité de l’accueil des débutants,
– Le souci de préserver notre santé,
– L’objectif permanent dans toutes nos activités de développer le tourisme et la culture,
– La protection et le respect de la nature et de l’environnement.

De l’olympisme


– Philosophie de vie alliant le sport à la culture et l’éducation. Style de vie basé sur la joie dans l’effort, la valeur éducative du bon exemple et le respect des principes éthiques fondamentaux universels,
– Mettre le sport au service du développement harmonieux de l’homme, en vue de promouvoir une société pacifique, soucieuse de préserver la dignité humaine,
– La pratique du sport est un droit de l’homme. Chaque individu doit avoir la possibilité d’accomplir un sport, sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit de l’olympisme qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair play,
– Toute forme de discrimination à l’égard d’un pays ou d’une personne fondée sur des considérations de race, de religion, de sexe ou autre est incompatible avec l’appartenance au mouvement Olympique,
– Encourager et soutenir la promotion de l’éthique dans le sport,
– Privilégier les valeurs intrinsèques du sport par le développement de la connaissance, des vertus qui font passer de l’enseignement à l’éducation.

De l’éducation


– La solidarité, fraternité collective par le sport,
– Le développement intégré des projets et le suivi des actions sur le terrain,
– Le respect des cultures et traditions locales,
– L’atout du sport, réussite scolaire et insertion sociale,
– Favoriser les initiatives locales,
– Aider les plus démunis et les publics en difficulté, Indépendance, neutralité, entraide, solidarité, échange, partage, curiosité, sensibilité, humanisme,
– Transparence.

La déontologie

« L’Olympisme est une philosophie de la vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l’esprit. Alliant le sport à la culture et à l’éducation, l’olympisme se veut créateur d’un style de vie fondé sur la joie dans l’effort, la valeur éducative du bon exemple et le respect des principes éthiques fondamentaux universels. »

« Le cyclotourisme, activité de loisir et de pleine nature inclut : « tourisme, sport-santé, culture » c’est une diversité de pratique en toute liberté, pour découvrir une région, la nature, dans l’entraide de la convivialité. Il permet à chacun de voyager, de se balader à vélo, à son propre rythme quelque soit son âge et sa condition physique. »

– Les participants seront considérés comme les ambassadeurs du cyclotourisme et de la Fédération française de cyclotourisme tout au long du parcours international de plus de 120 000 km,

– Chacun respectera les valeurs du cyclotourisme, les valeurs humaines, les valeurs de l’olympisme que cette expédition portera à travers les pays et les peuples. Aucune tolérance ne sera acceptée par l’encadrement lors de cette expédition,

– L’esprit de camaraderie, la convivialité, l’entraide, l’esprit de groupe, seront les valeurs individuelles et collectives régissant l’ensemble des participants et l’encadrement,

– Chacun respectera le Code de la route dans chaque pays traversé, les codes de vie en vigueur, et les consignes de sécurité données par les autorités officielles et l’encadrement,

– Aucune attitude déplacée, ou comportement équivoque ne seront tolérées. Chacun devra respecter les pays, villes, villages et leurs habitants,

– L’expédition Paris-Pékin ne s’apparentant pas à un brevet randonneur, chaque participant devra rouler à l’allure ou selon les délais que l’organisateur lui aura indiqué et rester dans le groupe sous la direction de capitaines de route. La formule sera réalisée selon une vitesse favorisant le tourisme et la rencontre avec la population,

– À chaque étape et lors de bivouacs, les tâches collectives et les opérations de logistique liées aux conditions locales de l’expédition devront être réalisées par le groupe,

– Il sera interdit d’emmener et de transporter des matières et des produits illicites,

– Dans certains pays, la consommation d’alcool peut être interdit, il n’y aura donc aucune dérogation pour en consommer ou en transporter. Tout manquement aux rites ou au respect de la religion pratiquée dans le pays sera sanctionné.

Revivez de l’intérieur cette fabuleuse épopée à vélo à travers les différents épisodes que nous vous proposons sur Cylomag.

Toutes les infos sur www.parispekinavelo.com

Texte et photos : Henri Dusseau
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.