Hey Bro au Portugal  

Les frères Guillaume et Kevin Taurin s’élancent pour un tour du monde en passant par le Portugal. Nous revivons en leur compagnie cette incursion lusitanienne.

Lisbonne-Ayamonte – 614 km


Nous sommes sur les routes depuis quelques jours déjà, après trois semaines d’attente et tout va super bien ! Guillaume est très content de son vélo, qui a connu quelques ajustements.

La côte ouest du Portugal


Nous avons repris en douceur jusqu’à la pointe du Portugal : Sagres. La chaleur nous empêche de rouler entre 14 h et 16 h, ce qui ralentit encore un peu plus notre rythme.
Une côte incroyable, avec ces falaises, ces bords de mer, ces immenses plages et son côté désertique plus au sud. C’est après quelques kilomètres dans les jambes, une baignade dans l’océan, après avoir traversés la plus grosse zone portuaire du Portugal : Sines que… Guillaume crève à 22 h ! Notre pompe nous lâche, personne n’en a aux alentours bref on a planté la tente à 1 h du matin.
On a adoré suivre ce sentier jusqu’à cette ville, Sagres, dans la région de l’Algarve. Sagres c’est l’extrême sud-ouest du Portugal mais aussi de l’Europe. Gros changement pour nous, on arrête de descendre dans le sud et on met le cap à l’est.

La côte est du Portugal


Gros, mais alors, gros changement… déjà il faut avouer qu’à Sagres, même si c’est tout un symbole pour nous, c’est une ville très touristique. On est passé du désert au tourisme de masse. On a moins aimé cette côte jusqu’à la frontière avec l’Espagne. Même les moustiques sont en masse ici. Nous avons croisé de trop nombreuses villes balnéaires et la « piste » cyclable est souvent partagé avec les voitures. On rappelle qu’ici le vélo n’est pas aussi respecté qu’en Espagne.

Au revoir Portugal


C’est à Ayamonte qu’on quitte ce beau pays, le deuxième qu’on ne va pas revoir avant quelques mois. Merci pour toutes ces aventures passées dans ce magnifique pays. Le Portugal restera un excellent souvenir. Nos mésaventures à Lisbonne et les routes en pavées ne gâcheront pas ces merveilleux moments passés ici. À bientôt.

Nous reprenons la route et attention car maintenant c’est direction Tarifa. Pourquoi ? Pour pousser les portes de l’Afrique ! On a tellement hâte.

Petit retour en images

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.