Le vêtement de « haute visibilité »

Ce que certains appellent familièrement un « gilet jaune » n’est qu’un élément des vêtements de haute visibilité, vêtement qui est obligatoire pour un cycliste. Petits rappels.

Les différentes classes de vêtements de « haute visibilité »


Il est  important de faire la distinction entre les classes de vêtements de façon à savoir si ce que l’on souhaite acheter est compatible avec la norme et surtout en règle avec l’article 431-1-1. du Code de la route.

La norme EN 471 définit trois classes de vêtements « haute visibilité ». Plus la classe est élevée, plus le niveau de visibilité est également élevé :

  • Classe 1 : niveau de visibilité le plus faible (ex : baudrier).
  • Classe 2 : niveau intermédiaire de visibilité (ex : polo, chasuble, gilet).
  • Classe 3 : niveau de visibilité le plus élevé (ex : parka, pantalon, veste, blouson à manches longues).

La classe du vêtement dépend de la surface de tissu fluorescent et rétroréfléchissant utilisée, matière rétroréfléchissante, classe 1 0,10 m², classe 2 0,13 m², classe 3 0,20 m²

Précisions sur les vêtements de « haute visibilité » de classe 3


Les vêtements de classe 3 doivent :
 – couvrir obligatoirement le torse et avoir des manches et jambes longues pourvues de bandes rétroréfléchissantes,
– tous les côtés du vêtement doivent comporter du tissu haute visibilité,
– les manches longues des vestes, blousons et parkas doivent être équipées de deux bandes rétroréfléchissantes espacées de 5 cm.

La Fédération française de cyclotourisme vend des vestes haute visibilité aux normes françaises, et autres produits de sécurité, sur sa boutique fédérale : boutique.ffvelo.fr

À retenir

 – Attention  à ne pas acheter un vêtement juste fluorescent ou étant de classe 2 pour un vêtement à manches longues par exemple.
 – La mention « conforme à la norme EN 471 » ne veut rien dire car la classe n’est pas précisée.

 

Retrouvez également nos autres articles concernant la visibilité à vélo : 

«Éclairage » sur l’éclairage clignotant
Coup de projecteur sur l’éclairage
Visibilité à vélo : la sécurité avant tout

 

Texte : Denis Vitiel, président de la commission Sécurité de la Fédération française de cyclotourisme –Photo : Fédération française de cyclotourisme
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.