Appel des Pyrénées, journée Léon Creusefond

Le comité départemental des Hautes-Pyrénées vous invite le dimanche 13 octobre, à Gaillagos, pour la 61e édition de l’Appel des Pyrénées – Journée Léon Creusefond, une manifestation labellisée par la Fédération française de cyclotourisme.

L’Appel des Pyrénées, une tradition


Ce rassemblement annuel est organisé dans une vallée bien cachée, au creux des Pyrénées, un site choisi dans une province différente à chaque édition. Soule, Béarn puis  Comminges  et Bigorre. Pour cette 61e édition, c’est donc la Bigorre qui reçoit les cyclotouristes, les amoureux de la montagne et des Pyrénées. 

Amoureux de la montagne, Léon Creusefond et le Cercle cyclotouristique palois – qui n’existe plus aujourd’hui – réunissaient leurs amis quand l’automne s’annonçait. Un site discret, des cyclotouristes arrivant à vélo, un repas pris en commun, voilà l’esprit de l’Appel des Pyrénées qui perdure depuis le 20 septembre 1959, date de la première organisation.
Quelques semaines plus tard, Léon Creusefond était élu président fédéral. Depuis, ils furent nombreux à maintenir la tradition avec le même sens de l’accueil,  de la simplicité.

Le comité départemental des Hautes-Pyrénées vous invite


C’est une tradition en Comminges et Bigorre d’offrir le casse-croûte à base de produits locaux. Il vous attend à l’arrivée. Vous aurez préparé votre itinéraire qui vous aura peut-être conduit à escalader les cols de proximité, le col des Bordères, le Couraduque ou Soulor-Aubisque.

Vous aurez peut-être choisi d’arriver sagement par une vallée. Vous aurez peut-être visité l’église d’Aucun, ou celle d’Arcizans-Dessus. Vous aurez profité du week-end pour vous attarder à la Foire agricole en Val d’Azun, à Arrens.  De 9 h à 16 h, Gaillagos/Arcizans-Dessus, dans le Val d’Azun au cœur de la Bigorre, vous attend.

À vous de construire votre programme et de retrouver vos amis et connaissances avant que l’automne nous ferme les routes de la haute montagne.

Texte : Georges Golse – Photos : Francis Touzeau
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.