Les vélos spéciaux à Paris-Brest-Paris

Le Paris-Brest-Paris Randonneur vient de se terminer, et nous pouvons revenir avec une certaine nostalgie sur les temps forts. Parmi les faits remarquables, les « vélos spéciaux » occupent une place de choix. Vidéo du départ à Rambouillet.

Les vélos spéciaux préfigurent (peut-être) ce que seront les bicyclettes de demain ? Ludovic Bullot a réalisé un film sur le départ de ces drôles de machines à la Bergerie nationale de Rambouillet.

Qualification des cycles


Voilà les spécifications que doivent adopter impérativement les machines pour participer à PBP.

Le cycle


 Tous les cycles, possédant deux ou trois roues, conduits par un guidon et mus exclusivement par la force musculaire via un système de transmission formé d’un ou de plusieurs ensembles pédalier – chaîne, sont admis. Le cycle ne doit pas dépasser 1 mètre de large. Les cycles ne répondant pas à ces critères, devront être soumis à homologation par l’Audax Club Parisien. Sur les guidons dits « 3 positions ou course » les prolongateurs avec repose avant-bras sont autorisés à condition qu’ils ne puissent pas dépasser la ligne passant par les points les plus en avant des poignées de frein. Les véhicules à assistance électrique sont interdits.

L’éclairage


 Les cycles doivent être munis d’un éclairage à l’avant et à l’arrière, suffisamment puissant pour être visible à 100 mètres devant et à 150 mètres derrière. Cet éclairage doit être solidement fixé et en permanence sur le cycle, même le jour, en constant état de fonctionnement. À l’arrière, la diode rouge en fonction clignotante est interdite.
Il est fortement recommandé de prévoir le double éclairage, torche, dynamo ou diode fixe. L’éclairage doit être mis en marche dès la tombée de la nuit et jusqu’au lever du jour, ou dès que la visibilité devient insuffisante, que le participant soit seul ou en peloton.
Si le participant est arrêté pour défaut d’éclairage, nul ou insuffisant, il ne sera autorisé à repartir que lorsque la panne aura été réparée, sauf s’il dispose d’un éclairage de secours pour se rendre au poste de contrôle suivant.

Les vélos couchés


Pour les vélos couchés, il est conseillé de munir les pédaliers d’une protection, soit un carter fixé au cadre, soit un disque rigide épais légèrement plus grand que le grand plateau. Nous conseillons également au moins un rétroviseur à gauche, éventuellement fixé sur le dos du gant. Enfin, il est fortement conseillé de fixer un fanion avec des bandes réfléchissantes au sommet d’un mât culminant à au moins 1,40 mètre au-dessus du sol. Les vélos carénés doivent être impérativement équipés de bandes réfléchissantes devant, derrière et sur les côtés.

Toutes les infos sur Paris-Brest-Paris : https://www.paris-brest-paris.org

ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.