Au fil de la Scandibérique : à la découverte de la Charente Limousine 1/3

La Scandibérique est la partie française de l’EuroVelo 3, véloroute européenne reliant Trondheim (Norvège) à Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne). Nous vous présentons en trois épisodes, le tronçon à travers la Charente Limousine.

De par sa longueur et le nombre de pays traversés, la Scandibérique donne à voir aux cyclotouristes, confirmés ou amateurs, une diversité remarquable tant du point de vue des paysages que du patrimoine bâti ou des traditions. Cette diversité est d’autant plus forte au moment de traverser la France, où les variations sont fortes d’une région à l’autre.

Arrivée en Charente Limousine


En arrivant du Poitou par le tracé officiel de la Scandibérique, le cyclotouriste entre sur un territoire vallonné, parsemé de cours d’eau, jalonné de paysages bocagers et de patrimoine vernaculaire : la Charente Limousine.

Réputé pour son cadre de vie et sa tranquillité, la Charente Limousine est un condensé de patrimoines et traditions préservés  et de sites culturels dynamiques et innovants. Par ses caractéristiques géologiques, paysagères et sociales, la Charente Limousine se rapproche du Limousin, d’où son nom.

La première commune traversée est celle de Lessac. Dotée d’une église romane fortement remaniée au XIXe siècle, la commune abrite un site culturel dédié à l’architecture contemporaine et au design : le domaine de Boisbuchet. Établi au cœur d’un vaste parc, le domaine abrite diverses constructions innovantes produites par des architectes de renommée internationale. Il organise également l’été des expositions et des workshops (ou cessions d’ateliers) fréquentés par des étudiants, professeurs et professionnels du design, de l’architecture ou des arts visuels. Au-delà de l’aspect culturel et innovant, le domaine est aussi un écrin naturel au cœur de la vallée de la Vienne.

Saint-Germain, un bourg au riche patrimoine 


C’est la Vienne qui fait le trait d’union entre Lessac et le bourg de Saint-Germain, rattaché depuis 2016 à la commune de Confolens. En changeant de rive, le cyclotouriste change aussi d’ambiance et de cadre patrimonial. Saint-Germain est en effet un bourg doté d’un riche patrimoine bâti, dont les exemples les plus emblématiques sont l’église Saint-Vincent et le château de Saint-Germain. Ces deux bâtiments ont été construits sur un promontoire rocheux et dominent les vallées de la Vienne et de l’Issoire. L’église Saint-Vincent est une église romane qui est mentionnée pour la première fois au XIIe siècle. 

Elle a la particularité d’avoir un plan en croix grecque (c’est la seule du territoire) et elle a conservé à ses pieds le cimetière de la localité.  Le château quant à lui a connu plusieurs phases de construction : le XIIe siècle (donjon roman), le XVe siècle (la tour du puits) et surtout le premier quart du XVIe siècle. Composé d’une basse-cour et d’une haute cour, il marque le paysage de ses tours.

Outre ce patrimoine monumental, le bourg possède encore des témoignages des anciennes tanneries qui ont marqué de leur empreinte la vie sociale et économique du village. Pour identifier ces maisons, il faut suivre la piste des cornes de bovins scellées dans les murs !

La vallée de l’Issoire


Enfin, pour les amoureux des sites naturels, une balade au cœur de la vallée de l’Issoire, zone Natura 2000 et site classé, s’impose. Avec ses espèces animales et végétales remarquables, elle fait partie des sites naturels majeurs de Charente Limousine.

Tout savoir sur la https://scandiberique.fr/

Texte : Céline Deveza, animatrice du Pays d’art et d’histoire du Confolentais, Communauté de communes de Charente Limousine – Photos : Christian Deketelaere K3 production – CCCL
ATTENTION: Afin d'éviter les abus, les réactions sont modérées 'a priori'. De ce fait, votre réaction n'apparaîtra que lorsqu'un modérateur l'aura validée. Merci de votre compréhension.